LE 18H

Capture d_écran 2017-03-17 à 21.31.40

news0

4 mai

J – 2

HIER. Le spectacle affligeant du discours de Marine LE PEN, frappant par son indigence, mais plus grave, par l’horreur d’un fascisme banalisé qu’il recèle. Et pourtant, suffisamment fascinant pour que MLP parvienne au second tour d’une élection présidentielle. De l’urgence de ne pas s’abstenir !
DEMAIN. L’affiche du FORUM Contre l’abstention nous regarde. Elle donne à lire à travers les noms de ses intervenants, qu’une nouvelle période a commencé pour la psychanalyse, avec l’action décidée que Jacques-Alain Miller a initiée, nommément L’Instant-de-Voir, et la série du Journal EXTIME qui interprète, situe, met en perspective le moment présent d’une façon foncièrement inédite.
Bien au-delà du 7 mai, la politique devra compter, désormais, avec les psychanalystes.
Venez nombreux. Pour s’inscrire, ici.

INSTANT DE VOIR. #Alerte! sur l’abstention, des textes nous expliquent pourquoi il faut s’en garder. Un médecin rap son indignation devant Méluche. Les voix de jeunes se multiplient, ils ont des choses à dire, écoutons-les. Ils n’en veulent pas de la MLP. JAM et BHL nous expliquent pourquoi ils combattent. Ça cogne !
Le JOURNAL EXTIME 20 de JAM, plus de 30 pages ; on pense, on rigole, parfois jaune quand surgit la censure. On cogne encore.
On ne s’abstient pas quand le fascisme pointe son nez. C’est une faute. Alors on cogne toujours. Laurent Dupont.

Demain, 5ème et dernière journée #ArmeDuVote. L’e-équipe de campagne brûle ses vaisseaux sur les réseaux sociaux pour lever les dernières indécisions. De l’aube jusqu’au crépuscule, nous livrerons la dernière bataille.
#LePen hors-sens, ricanante, injurieuse, faisant des pantomimes absurdes, des insinuations abjectes. Le sourire politicien plaqué est tombé et a fait apparaître le rictus sardonique du fascisme ordinaire. Jean-François Cottes

JAM m’annonce un EXTIME souriant et gentil pour tard dans la soirée.

Ce jour, 4 mai, 20h.
Christiane Alberti

***

3 mai

J – 3

SENTIMENT ÉTRANGE que le temps surgit à chaque instant. Accélération d’une opération de vérité pour notre pays. Qu’on se souvienne ici de l’opposition que Lacan formule avec force en 46 entre « la méconnaissance systématique du monde » (celle de la France qui collabore) et l’intrépidité du peuple anglais « qui repose sur un rapport véridique au réel ».

Les APPELS (ALERTES) pour combattre l’abstention et les illusions se multiplient, individuelles et collectives. Elles disent toutes le choix forcé du vote de dimanche.

INSTANT DE VOIR. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous écrire. Nécessité de se dresser contre l’infâme, souci de faire savoir. Jean Louis Gault nous fait découvrir dans le Ouest France du 3 Mai le visage de Christiane Cabalé qui « sans réfléchir » a su faire ce qu’elle avait à faire, tandis que Todd, Onfray et consorts réfléchissent à la meilleure façon de nous vautrer aux pieds de l’immonde.

ET SI…, la rubrique s’épaissit de jour en jour, et donne la mesure, encore et encore, que le FN est le parti du chaos généralisé.

EN LIGNELE JOURNAL EXTIME 20ème livraison, et « Pourquoi nous combattons » de Bernard Henry-Lévy et Jacques-Alain Miller.

Ce jour, 3 mai, 21h.
Christiane Alberti

***

2 mai

J – 4

CAP SUR LE FORUM RÉPUBLICAIN DU 5 MAI – CONTRE L’ABSTENTION. De 17h à minuit. S’inscrire now ici. Mobilisation générale la veille du second tour. Présidé par BHL et JAM, ce forum réunira de nombreux intellectuels, artistes, écrivains, politiques : absolute happening ! Déjà relayé de toutes parts dans les médias (voir sur IdV). Mettons toutes nos forces pour manifester notre opposition aux ENNEMIS DE LA France : MLP, son père et son FN.

INSTANT DE VOIR. Le blog se fait le relais de la mobilisation du forum du 5 Mai. Textes, billets, alerte. L’EXTIME 19 de JAM, ça déboulonne. Pour Post et riposte, Jean-François Cottes et son équipe nous donnent la température et l’atmosphère des réseaux sociaux et ça brûle. Dans Scalp et #Alerte!, des textes, des réactions, des impulsions. On est en lutte, on ne lâchera rien, on écrit avec son corps, impossible de faire autrement. Laurent Dupont

E-CAMPAGNE : Nous alertons sur les conséquences qu’aurait l’élection de MLP au plan des grandes conquêtes des droits et des libertés, au plan civilisationnnel.
Exemple : l’abrogation de la loi sur le mariage pour les personnes de même sexe (MPT) point 87 du programme MLP : “Face aux pressions d’autorités supranationales, maintenir l’interdiction de la GPA et réserver la PMA comme réponse médicale aux problèmes de stérilité. Créer une union civile (PACS amélioré) qui viendra remplacer les dispositions de la loi Taubira, sans effet rétroactif.” C’est cette veine que nous voulons exploiter pour faire apparaitre l’enjeu de civilisation du second tour.  J-F Cottes #SiTuVeuxQue.

Ce jour, 2 mai, 21h.
Christiane Alberti

***

1er mai

J – 6

VOIX DE JEUNES DU 1er MAI 2017

Ils vont donner leur voix à Macron ; d’autres qui ne peuvent pas encore voter donnent de la voix contre MLP.
Bruno, 12 ans. « Je viens de l’inventer : le passé est passé, le futur est à venir, et chacun choisit de quel côté regarder. Je choisis le futur car l’évolution est ma religion, mais je n’oublie pas d’apprécier ce qui se passe présentement. » (SMS de Bruno à son père le dimanche 30 avril à 16h35).

Sarah, 14 ans. J’ai peur… La pensée que MLP pourrait être élue présidente de la république me vient très souvent depuis quelques semaines. Elle essaie de plaire aux jeunes, en se présentant comme quelqu’un de différent des politiciens traditionnels, elle veut récupérer la révolte des jeunes contre tout ce qui ne va pas dans notre société. Et le pire, c’est qu’elle y arrive trop souvent. Alors qu’en vérité elle vient d’une vieille tradition fasciste et néo-nazie. Elle est contente de l’élection de Trump, elle rend visite à Poutine, son élection serait une catastrophe pour la France, pour l’Europe et pour le monde entier. #EtMonFutur ?

Ulysse 16 ans. Si je pouvais voter le 7 mai, je voterais Macron sans hésitation parce que ce serait bien moins pire que Marine Le Pen. Sans doute que la façon de gouverner de Macron n’est pas la meilleure à mes yeux, elle est trop proche de ce qu’a fait François Hollande. Il faudrait un vrai changement. Mais si MLP était élue, ce serait une catastrophe qui aurait des répercussions au niveau mondial. On peut même craindre qu’il y aurait des morts. Chez Marine Le Pen, je n’aime rien, c’est même le contraire, tout me déplait. J’ai horreur de son racisme, de son intolérance, de son hypocrisie. Elle ment, elle triche. Elle cache son jeu. Il y a une Marine Le Pen de façade qui cache ce qu’il y a de pire chez l’être humain.

Martin, 18 ans. Je vote pour la première fois et ce sera pour Macron ! Cela me semblait une évidence, légitimée par la nécessité de faire barrage au Front, slogan avec lequel ma conscience politique s’est construite. Dans ma classe (je suis en terminale) mes camarades affichaient avant le 1er tour, leur soutien à Mélenchon. Depuis le 23 avril, je ne suis plus à l’aise. Les résultats bien sûr, mais surtout la solitude que mon positionnement a créée. Mes copains le battent froid, l’homme jeune devient un inexpérimenté dangereux, sa réussite professionnelle est jugée suspecte, son parti sans épaisseur, ses idées trop à droite fond de lui, selon mes camarades et mes amis, un menteur. Je voterai pourtant Macron, malgré mon isolement politique je ne vois pas quoi faire d’autre, sans hésitation.

Lara, 21 ans. Le Dimanche 7 Mai je vote Macron car je suis contre la xénophobie et contre un retour en arrière sur le droit des femmes. Ce n’est qu’en votant Macron contre Marine le Pen qu’il sera possible grâce aux législatives de laisser ouverte la discussion sur la prise de conscience écologique.

Flavien, 24 ans. Le 7 Mai je vote Macron car je ne pourrai pas vivre dans une France frappée par la censure artistique et médiatique. Le Front national bâillonne les médias satiriques et censure les voix des artistes dans ses circonscriptions. Je refuse de me faire le complice de l’appauvrissement culturel et du verrouillage du regard critique en France.

D’autres témoignages et vidéos sur INSTANT DE VOIR
Appel des médecins. À l’initiative de Guillaume Roy, des médecins, exerçant en cabinet ou à l’hôpital, en ville ou à la campagne, lancent un appel solennel pour barrer la route au Front National et à Marine Le Pen. Ils rappellent qu’une de ses mesures phares est la suppression de l’Aide médicale d’Etat : « Elle aura pour effet de laisser mourir sans soins les plus démunis. La médecine française, celle que nous aimons, celle que le monde entier nous envie, a permis la création de Médecins du Monde ou de Médecins sans Frontières. Elle est une médecine tournée vers l’autre, vers l’étranger. C’est pourquoi nous appelons chacune et chacun d’entre vous à se mobiliser pour voter Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle ».

UNE SOIREE DE LA CULTURE contre le FN, ce soir 20H, au théâtre des Bouffes du Nord, à lire sur Lacan Quotidien.

LE JOURNAL EXTIME de Jam, 19ème livraison est en ligne.

Ce jour, 1er mai,19h.
Christiane Alberti.

***

30 avril

J- 7

LE COMPTE A REBOURS a commencé.

L’ECF et les ACF mettent toutes leurs forces dans la bataille pour que dimanche prochain la démocratie et l’état de droit l’emportent avec le vote Macron.
Au long de cette semaine, nous passerons en revue les marqueurs historiques du FN, afin de prendre la mesure des enjeux de civilisation qu’ils emportent.
Quoi de plus freudien, pour des psychanalystes, que d’agir quand ce sont les assises de la Kultur (ce qui fait tenir les corps ensemble) qui sont menacées ?

1er MAI 2017. Demain 1er mai, à l’appel du Conseil de l’ECF, chacun de nous est invité à manifester son opposition résolue publiquement en rejoignant un des nombreux rassemblements anti-FN dans toute la France. A Paris, rendez-vous à 14h30 à République, à l’angle de la rue du Temple devant la boutique Camaïeu. Métro République ou Temple.

E-CAMPAGNE. L’e-équipe de campagne s’étoffe avec trois nouvelles recrues de choc.
Nouvel hashtag pour Twitter mais qui peut être aussi utilisé sur Facebook : #SiTuVeuxQue. Il s’agit, à une semaine du second tour, d’élargir notre angle d’attaque contre MLP.
Nous voulons maintenant alerter sur les conséquences qu’aurait l’élection de MLP au plan des grandes conquêtes des droits et des libertés, au plan civilisationnnel.
Exemple : la peine de mort. Tout récemment MLP a indiqué qu’elle n’inscrivait plus le rétablissement de la peine de mort dans son programme mais qu’elle laisserait les Français choisir par référendum. Ce qui veut dire que la peine de mort aurait toute chances d’être rétablie. Cela été l’honneur d’un Badinter et d’un Mitterrand de la faire abolir, contre l’opinion publique.
Les démocrates de tous bords, au-delà des clivages partisans droite-gauche, se retrouvent aujourd’hui, car il en va de ce qui a été mis en place depuis 1944 sur la base du programme du CNR, de De Gaulle au PCF en passant par la droite, le centre et la gauche. Il en va de l’assise de la République.
Exemple : #SiTuVeuxQue Le Pen passe le #7mai : abstention, vote blanc ou nul. Moi, #JeVoteMacron ; ou :  #SiTuVeuxQue Le Pen rétablisse la #peinedemort, etc. A vos claviers, à bientôt sur #SiTuVeuxQueJean-François Cottes

Aujourd’hui, la 18ème livraison du JOURNAL EXTIME sur IdV.

Le #1ermai je défile #ContreLeFN, le #7mai je ne me défile pas #JeVoteMacron.

Ce jour, 30 avril, 22h.
Christiane Alberti

***

29 avril

J – 8

LES DÉCISIONS HISTORIQUES QUI COMPTENT.  « Les décisions historiques qui comptent vraiment se jouent entre nous, entre les anonymes. C’est une caractéristique de ces événements décisifs qu’ils ne sont jamais visibles en tant que phénomène de masse, – sitôt que la masse se présente en masse, elle est incapable de fonctionner , mais toujours comme le vécu apparemment privé de milliers et de millions d’individus. » Ces quelques mots que Judith Delanoë a su extraire de L’Histoire d’un Allemand de Sebastian Haffner, ont emporté sa décision de s’avancer pour prendre la parole hier au Forum28, faire entendre sa voix de jeune lycéenne dans cette campagne. Judith Delanoë, comme Sylvia Rose au Forum 18, montrent la voie à la jeunesse de 2017. Elles ouvrent une voie.

L’INSTANT DE VOIR. A entendre Jean-François Copé comme jamais nous ne l’avions entendu hier, avec un tel accent de vérité, on éprouve qu’une solidarité d’individus, une action de milliers d’individus est et sera déterminante pour que vive une France ouverte et républicaine.

ANGOISSE. Les dernières nouvelles de la campagne (accord de gouvernement entre un parti de droite et le FN) montrent qu’une atteinte sans précédent a été portée au socle historique qui garantissait la domination du politique, depuis l’après-guerre. L’angoisse, l’inquiétude grandissent. Nous en avons le témoignage chaque jour.

ABSTENTION. Il nous faut intensifier la mobilisation. Et en priorité cibler l’abstention. Encore une fois c’est cette réserve levée qui fera la différence. Chaque jour nous dirons ce que serait la vie des français sous LE PEN. Voulez-vous cela ?

E- CAMPAGNE. Succès indéniables du live tweet du Forum28 et de la quatrième journée #ArmeDuVote.

LE JOURNAL EXTIME de JAM, 17ème livraison, dont il a lu quelques extraits, hier, en guise de capiton du Forum 28, est en ligne sur IdV et Lacan Quotidien, qui dissèque les dangers de la dédiabolisation pour la démocratie, et démontre par A+B l’urgence à rediaboliser le FN.

Ce jour, 29 avril, 20h.
Christiane Alberti

***

27 avril

ABSTENTION INAVOUÉE. Le risque et la menace d’une victoire de MLP au second tour ne sont pas écartés. Dans un article paru hier (POST et RIPOSTE), le physicien Serge Galam nous fait part de ses calculs et du poids déterminant de l’abstention dans ce second tour. « Il existe une abstention « inavouée » comme il existait, au début du FN, un vote FN honteux ».
Qu’est-ce à dire du point de vue de la psychanalyse ? Sinon qu’au moment du vote, l’oubli, l’acte manqué, le « A quoi bon… », prennent le pas pour céder à la pente du pire.
Laissons de côté tout dilemme personnel afin qu’un vote anti-FN, en acte, le surclasse. Jusqu’à quand des responsables politiques vont-ils laisser des milliers d’électeurs sincèrement anti-FN (POST et RIPOSTE) situer au même plan un adversaire, un opposant politique et un « ennemi du genre humain » sans mot dire ? Qu’on relise ici ce que Lacan entend par trahison : ce n’est pas seulement que le sujet trahisse sa voie, se trahisse lui-même. C’est aussi lorsqu’ « il tolère que quelqu’un avec qui il s’est plus ou moins voué à quelque chose ait trahi son attente, n’ait pas fait à son endroit ce que comportait le pacte – le pacte quel qu’il soit, faste ou néfaste, précaire, à courte vue, voire de révolte, voire de fuite, qu’importe. » (J. Lacan, Le Séminaire, livre VII, L’éthique de la psychanalyse, p. 370).
Argumentons le vote de ce second tour comme autre chose qu’un acte passionnel, et comme l’a encore dit J.-A. Miller à Strasbourg, un calcul au-delà des convictions et de la confusion des sentiments. La voix de la raison est basse mais nous voulons la faire entendre.
Et demain ? Cap sur le Forum 28#ArmeDuVote, #AvecMoiLe7Mai.

EN DIRECT DU CONSEIL. Deborah Gutermann-Jacquet et Damien Guyonnet nous disent dans ALERTE ! à travers deux exemples qui démontrent la lepenisation des esprits, l’urgence à informer et à rediaboliser le FN.

#ArmeDuVote. Demain nous faisons feu de tout bois sur deux hashtag: #ArmeDuVote et #Forum28.
Sur le premier nous faisons notre quatrième marathon de tweets anti-abstention et nous popularisons le vote pour Emmanuel Macron. Que ce soit par calcul, par passion, par conviction, par défaut… anything goes. C’est au un par un que nous allons voter en masse pour faire barrage à Le Pen. Serge Galam faisait hier le point sur l’abstention différencier en indiquant que la posture de Mélenchon accroissait les chances de victoire de la cheffe faf.
Sur le second, nous mobiliserons pour la réussite du Forum, temps fort de l’action. L’e-commission de l’ECF, l’e-équipe de campagne, mais aussi tous les twittos lacaniens y participent. Jean-François Cottes.

Lire sur Lacan Quotidien et IdV, l’article de Jam aussi lumineux que décapant : « Le bal des lepénotrotskistes – farce ».

Ce jour, 27 avril, 20h.
Christiane Alberti

***

QUEL ACCUEIL POUR LA JEUNESSE ?  Il est vrai que la mesure n’a pas été suffisamment prise pour la jeunesse, de la généralisation de la « galère » pendant les années post-études, les stages non rémunérés, les contrats précaires à répétition. Ce parcours quasi-obligé a généré vis-à-vis des partis de gouvernement qui se sont succédés depuis 15 ans, une défiance, un désintérêt massif. Les partis populistes ont eu beau jeu de récupérer cette déshérence et d’en faire une base importante de leur assise électorale. Aujourd’hui une étape importante a eu lieu. Les porte-parole de France Insoumise indiquent, dans une conférence de presse, qu’il n’y aura pas de consignes de vote, que vote blanc abstention et vote Macron sont possibles.

Une partie de la jeunesse s’est engagée authentiquement dans cette campagne électorale. A travers l’absence confirmée de consignes de vote, quel message leur adresse-t-on ? Débrouillez-vous ! Quelle orientation réaliste leur dessine-t-on ? Quelle issue ? Quelle voie de sortie ? Quelles perspectives pour poursuivre leur engagement ? La solution de l’abstention est inacceptable qui fait le lit de l’extrême droite.
Face aux ennemis de la République, voter pour le seul candidat qui leur fait face s’impose.

EN DIRECT DU CONSEIL. La politique c’est compliquée : toujours. Ailleurs, c’est peut-être plus simple si l’on en croit ce jeune chinois témoignant n’avoir jamais vu un bulletin de vote de sa vie. Une issue est pourtant possible : voter Macron, vote d’adhésion ou/et contre MLP, et œuvrer à la recomposition politique, temps long de la démocratie. JAM, lui, ne nous laisse pas en plan et nous invite à n’avoir pas le sens commun (La Mothe Le Vayer). Angoisse et inhibition nous force au repli sur nos convictions, notre âme et notre conscience, mais on n’y trouve point d’appui. On peut, alors, se tourner vers ce que l’on sait, et ce que l’on ne sait pas : voie plus sûre pour nouer acte et engagement. Éric Zuliani

L’INSTANT DE VOIR s’engage et dévoile. Au-delà de la sidération, l’action. La bataille fait rage sur Twitter, échos dans Post et riposte. Clivage entre les mélenchonistes qui ne veulent pas voter et postent derrière le hashtag #SansMoiLe7mai (tous n’ont pas décidé de s’abstenir), les fakes du FN qui viennent brouiller les cartes et tenter de déstabiliser les électeurs France Insoumise, et de l’autre côté ceux qui veulent convaincre qu’il faut voter. Disputes numériques violentes, les insultes fusent, on perd des followers, on est bloqué par d’autres, on perd des amis. La démocratie bouillonne, espérons qu’elle ait encore mille fois l’occasion de bouillonner. Nous recevons des #Alerte ! On nous écrit du coin de son inquiétude, de sa révolte, de son indignation. On nous rappelle aussi quelques vérités. Ça vaut le coup d’être lu.Le tract du jour, luttons encore et toujours contre l’abstentionnisme. Billet d’actu : Le journal La Montagne se fait le relais de notre lutte en interviewant notre collègue Hervé Damase. Un moment fort. Laurent Dupont.

Ce jour, 26 avril, 21h.
Christiane Alberti

PS : DERNIÈRE MINUTE. JAM m’annonce la parution cette nuit dans Lacan Quotidien d’un texte intitulé : « Au bal des lepéno-trotskiste ».

 

***

25 avril

#AvecMoi, le 7 Mai

LA POLITIQUE, c’est chacun de nous. C’est une chose bien trop importante pour penser que le Président de la République en est le seul responsable. La politique, c’est l’acte de chacun dans tous les lieux de la cité. C’est aussi l’action parlementaire qui contribue à en dessiner les contours.
C’est erreur de penser que voter pour un candidat qui n’emporte pas nos convictions n’en vaut pas la peine. Voter au second tour, c’est miser sur le fait qu’un candidat permet le jeu démocratique et qu’une opposition existe. L’autre, ne le permettra pas.
C’est folie de ne pas jouer sa partie dans le jeu démocratique quand le risque d’éradication de toute vie démocratique est à nos portes. C’est abandonner le pays au pire. C’est se trahir soi-même.
La position contestataire est une position concernée. Misons sur cet engagement authentique !

EN DIRECT DU CONSEIL. Au lendemain du premier tour, lorsqu’un journaliste signale à MLP qu’elle fait encore peur à de très nombreux électeurs, elle joue à l’incrédule. Comment ça, faire peur ? Encore un mensonge du système… La rhétorique est soudainement faible, les mots sont creux. En une fraction de seconde, le masque policé de « Marine tout court » s’est décomposé. Alors, répétons-le haut et fort : il est bon, il est sain, il est vital, il est indispensable d’avoir peur du néofascisme que le FN incarne. Barrons la route à MLP par notre vote éthique et responsable le 7 mai prochain. Aux urnes citoyens ! Laura Sokolowsky

FORUM 28. L’affiche est en ligne ; à diffuser urbi et orbi. S’inscrire ici.

THE YOUNG PRESIDENT OF FRANCE. Lire le spécial Macron sur Lacan Quotidien.

Ce jour, 25 avril, 21h.
Christiane Alberti

***

24 avril

LE JOUR D’APRÈS. Le résultat du premier tour des élections présidentielles est tombé hier soir. Conformément à l’orientation de notre campagne, un Appel a été lancé dès l’annonce des résultats : à l’adresse de tous les électeurs, de tous les candidats, de tous les partis politiques, à se mobiliser pour faire barrage à LE PEN en votant Macron. Il n’y a pas à tergiverser, un front uni républicain s’impose face au danger du FN.
Sur le champ, J-P Raffarin, en homme d’état responsable, fut un des premiers à appeler à voter clairement, sans réserve, Emmanuel Macron, quand d’autres trahissent ouvertement les valeurs de la démocratie. Retenons son diagnostic qui épingle « un échec collectif » lorsque le FN est présent au second tour d’une élection présidentielle. Oui le combat contre le FN a été absent du débat public. Il y a urgence à combattre le FN sur le terrain politique, attaquer son discours, démanteler ses thèses, dire la vraie nature idéologique de sa propagande, rappeler son histoire, appeler un chat un chat, toutes choses que nos forums s’emploient à faire. Pourquoi ? Parce que l’idéologie FN finit par « cheminer dans les profondeurs du goût », que la pente c’est toujours l’oubli, le refoulement. Que nous ne voulons pas savoir. Alors, comme il n’y a pas une minute à perdre, cap sur le FORUM 28 dans la perspective du second tour.

APPEL DU 23 AVRIL. A l’unanimité, le Conseil de l’ECF et celui d’UFORCA pour l’UPJ-L ont appelé à faire barrage au FN en votant Macron.

FORUM 28. Les inscriptions sont ouvertes ici ! Impossible de ne pas se prononcer quand la démocratie est en danger. Et elle l’est. On se prononce donc, quoi qu’on fasse, ou qu’on ne fasse pas. Le forum du 28 avril, vendredi prochain, en prend acte une nouvelle fois, et accueillera ceux qui ont le sentiment que le temps s’accélère. Anaëlle Lebovits-Quenehen.

L’INSTANT DE VOIR. Marie-Hélène Brousse n’est pas comme ceux qui se résignent à voir le Front National au deuxième tour de l’élection présidentielle. En quelques mots, elle nous remet les idées à l’endroit sur MLP et sa campagne. Il faut maintenir le cap. Beaucoup de mélenchonistes s’abstiennent, tous les fillonistes ne voteront pas Macron. Tout reste à faire contre MLP. Laurent Dupont.

Le JOURNAL EXTIME 16 de Jam est en ligne sur IdV. A lire absolument pour saisir les enjeux de cette élection.

Dans le prochain Lacan Quotidien, JAM évoque la soirée d’hier sous le titre : « De Macron à Mélenchon et retour ».

Ce jour, 24 avril, 20h.
Christiane Alberti

***

20 avril

C’est dans un contexte de dislocation du discours politique, d’émiettement des discours fondamentaux, que se déroulent ces élections présidentielles. L’angoisse, la peur qui les entourent en sont les témoins. Ne le perdons pas de vue pour saisir les enjeux réels de notre campagne. Il nous faut poursuivre ce travail d’élucidation, de lecture, d’interprétation pour contribuer à interroger et à éclairer pourquoi nous en sommes-là. A cet égard, l’analyse que J.-A. Miller nous a livrée au Forum 18, en termes modaux, du passage de l’impossible à la contingence avec la possible victoire de MLP, permet de trouver une issue.C’est pourquoi l’arme du vote prend aujourd’hui comme jamais cette signification : je me fais responsable de la politique.

POUR MÉMOIRELa Terre et les morts. En 1906, la France réhabilita enfin le capitaine Dreyfus. La même année, ses académiciens élisaient Maurice Barrès au rang des Immortels et ce faisant, donnaient les palmes à un des chefs de file du camp antidreyfusard. Deborah Gutermann-Jacquet. Lire la suite sur IdV.

#FORUM18. De nombreux collègues ont participé au livetweet, de France, d’Europe et d’Amerique latine. Du jamais vu à ce niveau. Tout au long de la soirée les temps forts des interventions ont été retranscrits et partagés. Mais aussi les moments d’accélération quand le débat faisait irruption dans la série des interventions grâce aux interventions incisives de JAM @jamplus. À retrouver dans Post et riposte.

Demain, c’est #ArmeDuVote 3. Notre rendez-vous du vendredi sera le dernier avant la pause de samedi et le vote de dimanche. Demain dès potron-minet, aux heures matutinales, toute notre e-communauté est convoquée sur Twitter, Facebook, sur les blogs, les listes de diffusion, pour se mobiliser et jeter ses forces dans la bataille contre l’abstention et le vote contre Marine Le Pen. Que nos Achille, nos Ajax et nos Jeanne d’Arc fourbissent l’#ArmeDuVote. JF Cottes.

INSTANT DE VOIR. L’IdV envahit le monde. Le Forum du 18 avril a été suivi en Grèce, cela nous a donné l’idée d’aller voir ce qu’il en était pour l’IdV dans le reste du Monde. Allez voir, c’est surprenant.

Trois échos du Forum 18 : JAM, Esthela Solano Suarez et Christiane Alberti. Si vous n’y étiez pas, voilà de quoi le regretter, et si vous y étiez de quoi revivre des moments qui ont été forts. Laure Naveau nous a donné un conseil de lecture, allez y voir, ça éclaire sur la vraie nature du FN. Laurent Dupont.

Le JOURNAL EXTIME de JAM, n°13 est en lignede même que le podcast de son intervention de ce matin sur France Culture.

Ce jour, 20 avril, 20h.

Christiane Alberti

***

19 avril

THE BIG PICTURE

Le FORUM 18 marque un temps fort de notre campagne. À plus d’un titre.
Chacune des interventions était trés enseignante. Chaque intervenant, dans un style propre, s’est livré à l’examen et la critique des « noms et des couleurs du FN » pour faire référence à l’article de Deborah Gutermann-Jacquet paru hier dans Le Monde.fr.  C’était d’autant plus frappant que nous avions déjà depuis beaucoup lu et appris sur la rhétorique, l’histoire du FN, ces dernières semaines. Mais hier au soir, la réunion de toutes ces contributions nous a livré un tableau d’ensemble qui a donné une perspective : nous en sommes là, mais désormais nous sommes là.
En réunissant près de 500 participants, en organisant la rencontre de personnalités (politiques, artistes, intellectuels, citoyens) d’une si grande diversité, autour du combat anti-Le Pen et de son incidence sur le premier tour des élections, le Forum accentuait ce que ce meeting politique avait d’inédit. Il n’avait pas eu lieu jusqu’à hier. On a pu mesurer à quel point le débat électoral, et les politiques en particulier, ont fait l’impasse sur le problème crucial de la présence du FN au second tour d’une part, et la possible victoire de MLP d’autre part.
C’était, en particulier, très sensible dans les moments d’accélération du forum quand le débat s’est proprement animé grâce aux interventions incisives de J-A Miller. Comment sort-on des impasses de cette présidentielle ?

Alors #OnContinue. Plutôt on commence ! Si on veut bien entendre et retenir du Forum d’hier, la voix de Sylvia Rose qui a fait entendre un appel de la jeunesse à la fois posé et percutant à l’adresse des politiques. Comment ont-ils pu négliger à ce point une jeunesse si prompte à la résistance ?

Ce jour, 19 avril, 20h.
Christiane Alberti

***

17 avril

FORUM 18 : DEMAIN

LE FORUM ANTI-LE PEN c’est demain.
Réalise-t-on qu’il y a encore quelques semaines dans tous les sondages d’opinion, MLP était assurée d’être au second tour ? Aujourd’hui cette configuration a changé. Une première inflexion a eu lieu dans le rapport de forces anti-Le Pen.

On est passé du « certain » au « point d’interrogation ». Sera-t-elle au second tour ?
C’est un bougé très encourageant. Un message fort pour les forces démocratiques en France, en Europe, dans le monde.

Il est possible d’empêcher que MLP soit au second tour. Sa défaite est à portée de main. Mais cela nécessite de mobiliser encore et encore toutes les forces démocratiques. Cela ne se fera pas tout seul. Cela ne se fera pas sans un front uni.

Le point d’orgue en sera le Forum 18. Son succès est essentiel.
C’est au Forum, comme déjà dans les SCALP, que vont se dessiner les formes, les inventions, l’énonciation de ce mouvement, L’instant de voir, que JAM a lancé en visant l’après-élections.

Live tweet. Demain l’e-équipe de campagne vous permettra de suivre le Forum grâce à un Live-Tweet :  punch lines, tweets d’ambiance, photos… pour faire vivre l’événement à ceux qui ne pourront absolument pas être présents. À suivre sur le hashtag #Forum18. Staytuned ! J.-F. Cottes.

A demain !

Ce jour, 17 avril, 19h.
Christiane Alberti

***

16 avril

J-7. SANS RELÂCHE. Nous sommes à J-7 du premier tour de la présidentielle. A J-2 du Forum du 18 avril. Tout est une affaire de temps. Chaque moment est décisif. Chaque voix compte. Pourquoi ? Parce qu’avec la possible élection de MLP, nous avons rencontré autre chose que le politique, autre chose que la vertu du discours politique. Il faut le dire. Ce parti FHaine n’en relève pas. Car il incarne la tradition d’une droite extrême, anti-démocratique, anti-Lumières qui remonte au XIXème siècle (cf. la thèse percutante de Z. Sternhell, Histoire et Lumières), et qui est encore vivace aujourd’hui à travers une idéologie dure, xénophobe, qui établit une différence fondamentale entre la communauté des citoyens, que chacun peut choisir tous les jours, et une communauté nationale dite culturelle, ethnique, et donc naturelle. MLP ne se préoccupe pas des droits des êtres parlants mais des droits des français. « La démocratie, les droits de l’homme, les libertés… sont des inventions de la raison humaine, fragiles, vulnérables. Aucune société, j’en suis convaincu, n’est immunisée contre le danger de leur disparition. » Ainsi s’exprime Zeev Sternhell qui nous rappelle que le combat des lumières doit se poursuivre sans relâche.

INSTANT DE VOIR. En prévision des échéances à venir, l’IdV garde l’œil ouvert. Pour le 18 avril, vous tenir informé et vous faire un retour de cet événement hors du commun : Le Forum National. Vers le 23, premier tour de l’élection présidentielle, motivés comme jamais pour faire barrage au FN, et avec pour relais le 28 avril, nouveau Forum National où nous nous engagerons tous dans un front républicain face à MLP si elle est au second tour. Bref, garder l’œil ouvert pour voir venir, pour dire, pour combattre car l’Instant de voir est aussi un temps pour agir. Laurent Dupont.

LE PROTOCOLE DES ALLUMÉS DU FORUM. JAM a lancé hier une nouvelle publication, PAF. Au beau milieu de la nuit est arrivé son premier numéro. Suivez au jour le jour les nouvelles du Forum 18 sur l’IdV.

Ce jour, 16 avril, 20h.
Christiane Alberti, 15 avril

***

ET SI…

ET SI. Voyons voir. Nous ne disons pas seulement que le FN est un danger, nous disons qu’il peut prendre le pouvoir. Si le FN en était toujours à 10 ou 15% d’intentions de vote, serions-nous engagés publiquement comme c’est le cas aujourd’hui étant donné que MLP représente un danger imminent ? D’aucuns pensent dur comme fer que nos institutions républicaines limiteraient le pouvoir d’action de MLP. Et croit-on vraiment qu’elle appliquera son programme dans le respect des lois démocratiques et républicaines ? Le constitutionnaliste Dominique Rousseau est formel sur ce point : « Le projet de Marine Le Pen est de sortir de la République. » Son commentaire ici de la mesure phare du programme de MLP « la priorité nationale », le démontre impeccablement. Lire aussi ici la tribune parue dans Le Monde d’un collectif composé de juristes comme Patrick Wachsmann et Denis Baranger qui estiment que la Ve République permet au président de cumuler les pouvoirs législatif et exécutif, et que confier une telle autorité à MLP fait courir un grave danger à la démocratie.

POUR MÉMOIRE. Du nationalisme fermé à l’émeute raciste : Aigues-Mortes, août 1893/août 2012. Dans La Revanche du Nationalisme, Pierre-André Taguieff rappelle la méconnaissance qui entoure le concept de nationalisme, associé au mal absolu, là où le patriotisme, est plus volontiers assimilé à une valeur positive. Deborah Gutermann-Jacquet. Lire la suite sur IdV.

INSTANT DE VOIR s’agrandit. Voici le chapeau de la nouvelle rubrique ET SI… que J-F Cottes coordonne : Et si MLP était élue… Cette éventualité funeste ne peut être écartée. Nous ouvrons nos colonnes ici à des articles, contributions et liens qui envisagent les conséquences prévisibles d’un tel Armageddon. A Dieu, sive Natura (Spinoza), ne plaise ! Mais sait-on jamais ? Attention âmes sensibles s’abstenir, plongée dans le cauchemar… Lasciate ogni speranza, voi che’ntrate (Dante).

FORUM 18. Les temps courent tant et si bien qu’il n’est pas sûr que nous ayons encore une longueur d’avance sur eux. Alors, les soirées à attendre gentiment l’apocalypse, no way. Un forum le 18 avril à la mutualité ? J’y vais, cours, vole et m’engage pour que le vieux monde reste bel et bien derrière nous et la démocratie l’avenir qui cause notre désir. Anaëlle Lebovits-Quenehen

JOURNAL EXTIME DE JAM, la onzième livraison est en ligne sur IdV.

Ce jour, 15 avril, 18h.
Christiane Alberti

***

14 avril

QUE CENT APPELS… La mobilisation des consciences s’accélère. On prend la mesure du danger catastrophique que ferait peser l’arrivée du parti de la haine à la magistrature suprême. Un très fort Appel de l’Education de la main de Philippe Meirieu, mobilisé notamment par notre collègue et amie Virginie Leblanc qui n’a pas ménagé sa peine, et signé par de grands noms de l’éducation et de l’enseignement attend votre soutien ici.

#ArmeDuVote 2. 
L’e-campagne bat son plein. Aujourd’hui deuxième vendredi d’activisme sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook. Le hashtag est utilisé par d’autres que nous, des conversations s’y nouent, ça fait tache d’huile. Nos collègues rivalisent d’inventivité et de créativité : punch lines percutantes, gif décalés, bref nous nous formons sur le tas. On y apprend la concision extrême, on y vise le Witz, on y agit très freudiennement « per via di levare ». Saine émulation au service de la Cause. En marchant, nous nous préparons à toute éventualité. Jean-François Cottes.

INSTANT DE VOIR. Ne manquez pas de voir les vidéos épatantes des Scalp, Strasbourg, Marseille, Bordeaux : comme il se doit, le diable FN est dans les détails.

FORUM 18. Jacques-Alain Miller a dévoilé hier dans son JOURNAL EXTIME 10, un programme époustouflant du forum 18 qui emporte le désir de faire de la politique autrement. La suite dans la prochaine livraison, coming soon.

#ArmeDuvote. Attention, danger ! Le vote blanc vire au bleu marine. Difficile de le ravoir à la machine.

Ce jour, 14 avril, 19h.
Christiane Alberti

***

13 avril

#ArmeDuVote – Le Retour.

TOUT DEVIENDRA CLAIR. Nous ne sommes plus seuls dans cette campagne. Chaque jour, des associations, des personnalités, des comptes Facebook et Twitter, affirment sur les ondes, en ligne, dans la presse, l’urgence d’un front uni anti-Le Pen. Telle la MGEN, qui vient de prendre une position ferme et courageuse contre les idées et les valeurs d’extrême droite. Tel François Léotard (Matins de France culture), qui a offert ce jour un éclairage remarquable sur les enjeux des prochaines échéances électorales. Nous voulons croire qu’il est à notre portée, à nous les démocrates, de faire mentir les sondages et commentaires qui annonçaient, il y a peu encore, comme certaine la présence de MLP au second tour. Again, tout dépendra de l’abstention, c’est à dire de la mobilisation.
La mobilisation des votants peut suffire. Nous pouvons éviter la victoire de Marine Le Pen, nous pourrions même éviter sa présence au second tour.

#ArmeDuVote. FOLLOW FRIDAY. Demain, c’est vendredi et nous avons notre #FF à nous (#FF “Follow Friday” était en vogue aux débuts de Twitter, c’était un usage convivial du vendredi), c’est le hashtag #ArmeDuVote.
Le premier événement a été une réussite, il a résonné bien au-delà de notre champ et de nos réseaux. Aujourd’hui nous préparons l’événement en contactant des comptes anti-FN, des journalistes, des publicistes. Nous contactons aussi à nouveau tous les comptes Twitters des ACF, des SC, du Champ Freudien, de nos publications et aussi, tous les comptes personnels de nos collègues pour annoncer l’#ArmeDuVote 2 (ça fait un peu L’Arme Fatale… si c’est fatal à l’élection de MLP, voire à sa présence au second tour, tant mieux). Un événement Facebook a été créé à partir du compte ECF. Merci de partager !
Usons, faisons user, popularisons l’#ArmeDuVote. Jean-François Cottes.

INSTANT DE VOIR. L’IdV amplifie encore son action. Post et riposte nous maintient en haleine sur le fil de l’actualité des réseaux sociaux, et le moins que l’on puisse dire c’est que l’on s’y enseigne. Sur vos écrans vous permet de voir et revoir ce qui s’est dit en live lors des forums. Des déclarations chocs et qui claquent. Laurent Dupont

FORUM 18. L’EVENEMENT SE PREPARE ET IL PROMET ! Le 18 avril à Paris se tiendra le Forum national contre Le Front National. Et là, c’est nous qui devrons faire front, tous ensemble. Cela doit être une mobilisation, une action. Nous nous y retrouverons. Les invités s’exprimeront sur une durée uniforme de dix minutes, chaque intervention étant considérée comme un solo. La présentation des orateurs et la modération des solos seront assurées par Martin Quenehen, journaliste (France Culture). Se tiendront à ses côtés : Christiane Alberti, Présidente de l’École de la Cause freudienne, Carole Dewambrechies-La Sagna, Présidente du Forum des psys, Jacques-Alain Miller, Éditeur du JOURNAL EXTIME.

JOURNAL EXTIME DE JAM9ème livraison, est en ligne sur INSTANT DE VOIR.

Ce jour, 13 avril, 18h.
Christiane Alberti

***

12 avril

JE PARLE A LA JEUNESSE. « Je veux parler aux jeunes qui ne s’intéressent pas à la politique ». A travers sa chaîne Hugo Décrypte, l’un des youtubeurs les plus influents de sa génération, Hugo Travers veut intéresser la jeunesse à la présidentielle. Il y a urgence. Instituts de sondage et politologues donnent l’alerte (voir nos sources sur Post et Riposte). Le désintérêt pour la politique et l’abstention sont les deux dangers majeurs favorisant la montée du vote FN chez les jeunes. Joël Combin, politologue (Fondation Jean-Jaures) indique notamment que moins les jeunes sont diplômés, moins ils sont insérés et plus ils s’abstiennent. On comprend pourquoi le FN cible cet électorat potentiel. Il précise que ceux qui votent FN sont ceux, non pas qui adhèrent à l’idéologie mariniste, mais ceux qui sont sortis du système et votent FN par désespoir. Et surtout que ce qui peut éloigner les jeunes du vote FN, c’est notamment le rappel de la seconde guerre mondiale et la mémoire anti-fasciste. Reste donc essentiel que ce verrou ne diminue pas au fil des générations montantes qui ont toujours connu un FN banalisé. C’est notre condition de psychanalyste de lutter contre l’oubli et de rendre le passé actuel. Notre campagne, faut-il le répéter, s’adresse en priorité à ceux qui seront les démocrates et républicains de demain. Faire suivre.

INSTANT DE VOIR parle aux femmes. Comme sur la laïcité, MLP tente une OPA sur les femmes. Deux excellentes contributions, décryptent le soi-disant féminisme de MLP. « LE PEN en quelques maux » par Sandra Boehringer (vidéo) et « Quel programme pour les femmes ? » par Hélène Bonnaud.

INSTANT DE VOIR AUGMENTÉ. Des vidéos sont désormais en ligne ici qui disent, en son et images, (extraits des forums de Strasbourg, Marseille) qu’un front républicain anti-Le Pen uni existe bel et bien. Un mouvement anti-lepeniste is born.

FORUM 18. LE TRACT DU JOUR. FORUM NATIONAL A PARIS CONTRE LE FRONT NATIONAL PARTOUT.

COMMUNIQUÉ DE JACQUES-ALAIN MILLER. Ce jour, 12 avril 2017, à 9H30, J-A Miller s’est adressé à tous ceux qui chaque jour rejoignent et s’activent dans la présente campagne, par le communiqué suivant qui marque un pas nouveau dans celle-ci :
« Lancée à la suite de l’Appel des psychanalystes, la présente campagne SCALP de Forums anti-Le Pen n’est pas destinée à cesser sans phrase après l’élection présidentielle, ni même après les élections législatives. Nous sommes engagés dans un effort de longue haleine qui demande un véhicule nouveau, à savoir une organisation souple et réticulaire, radicalement décentralisée, capable de pérenniser et étendre les alliances inédites qui se sont nouées à l’occasion des Forums. Ce sera la réplique républicaine à l’émergence de ce groupe ultramontain, issu de la Manif pour tous, qui a récemment défrayé la chronique sous le nom de « Sens commun ». A notre organisation en devenir je donne un nom provisoire : « Réseau Alpha ».
Les activistes qui se révèlent tous les jours dans le grand mouvement de masse des Forums seront par moi invités à rejoindre ce Réseau. A suivre ! — Jacques-Alain Miller »

LA PROCHAINE LIVRAISON DU JOURNAL EXTIME de JAM sera en ligne sur IdV très bientôt.

Ce jour, 12 avril, 19h.
Christiane Alberti

***

11 avril

UNE VAGUE S’EST LEVÉE qui ne s’arrêtera pas. Celle qui combat le marinisme, ce nouvel âge du lepenisme, qui attise les souffrances de la crise et reste fidèle aux combats de l’extrême droite xénophobe et antirépublicaine. L’incertitude n’a jamais été aussi forte, dit-on, au niveau du choix des électeurs. Beaucoup hésiteront jusqu’au dernier moment à aller voter. Il nous faut continuer, armés d’une boussole certaine : « Nous ne sommes pas de ceux qui s’affligent… » (J. Lacan).

POUR MÉMOIRE.  « Everywhere in the world. Freedom ». Le 6 janvier 1941, Franklin Delano Roosevelt se tient devant le Congrès américain. Il vient d’être réélu pour la seconde fois et s’apprête à faire l’un des discours les plus marquants de sa carrière, celui que tous les Américains connaissent et dont ils sont encore capables de réciter les derniers paragraphes. Il cherche, onze mois avant Pearl Harbor, à tirer le Congrès de son isolationnisme, à convaincre ses concitoyens de s’engager aux côtés du Royaume-Uni dans le conflit contre la barbarie nazie… France Jaigu, lire la suite sur IdV.

SCALP. Version Marseille. Samedi 8 avril. Journée ensoleillée. Les chemisettes sont de retour. Plus de 400 personnes viennent au Forum anti-haine au théâtre Toursky. Ils y restent près de 5 heures. Un philosophe cite Spinoza : « Les passions tristes diminuent notre puissance d’agir en nous séparant de nous-mêmes. » La directrice d’un théâtre national ajoute : « Notre ennemi premier c’est la sidération. » Un autre fait résonner avec force : « Soyons en colère. Le doute nous oblige à nous battre. » Les élus (de droite, de gauche, du milieu) approuvent, les invités montent leurs voix car Spinoza ne doit pas rendre muet ou discret, le public applaudit. C’est une fête joyeuse et très sérieuse, enregistrée en vidéo de bout en bout.
On poursuit : le prochain forum se tiendra, même lieu, le 3 mai de 19h à 22h 30. Et après ? On continue pour les Législatives. Encore ? Oui, en non-stop. Mais c’est de l’activisme, de l’Agitprop, comme au bon vieux temps ? Oui, nous sommes décidés, intraitables. Et rusés ? Oui, on s’efforce surtout d’être rusés. C’est ce que la psychanalyse nous apprend : ruser c’est bricoler, choisir les petits chemins, dérouter l’adversaire, inquiéter l’universel avec le singulier. De l’Agitprop lacanienne alors ? Voilà, c’est dit : de l’Agit-prop lacanienne, mais toujours version Marseille. Hervé Castanet

FORUM 18. La e-campagne irradie méthodiquement pour diffuser et informer de la tenue du Forum du 18 à la Mutu. Ce Forum est le point d’orgue de la campagne du premier tour, c’est aussi le plus-un des Forums en régions, sa réussite est incontournable.
Cela va être un moment très fort pour éclairer les enjeux vrais de l’élection à Paris, mais aussi au niveau national. La Mutu marquera les derniers jours avant le premier tour.

FLASH SPECIAL. Jacques-Alain Miller m’informe qu’il rédige actuellement une lettre rendant compte de sa visite au Forum de Strasbourg et de ses à-côtés, qu’il m’enverra demain matin pour diffusion, comme d’habitude dans son JOURNAL EXTIME.

Ce jour, 11 avril, 20h.
Christiane Alberti

***

10 Avril

FINI DE RIRE !  La campagne officielle démarre aujourd’hui. Fort bien ! Notre campagne pour nous opposer aux sinistres prévisions annonçant l’élection de LE PEN à la Présidence de la République, continue, quant à elle, avec plus de détermination que jamais. Pourquoi plus que jamais ? Avez-vous remarqué qu’à moins de deux semaines du premier tour, la question de la prise de position ou d’un engagement formel ou informel, des partis de droite et de gauche pour faire barrage à l’extrême droite au second tour est totalement absente du débat public ? Où est passé le front républicain qui se formait jadis dès avant le premier tour lorsque les candidats annonçaient d’emblée la couleur ? Laisse-t-on entendre par là que MLP et le FN sont démocrates et républicains ? Qu’ils sont bien à leur place dans la série des 11 ? Aujourd’hui fini de rire ! LE PEN apparaît en clair sous le masque de la petite Marine. Cf. son propos infâme d’hier visant à nier la responsabilité de la France dans la tragédie du Vel D’Hiv. A nous de réveiller le débat public et de montrer qu’il est possible de réaliser un front uni anti-MLP dans les urnes. Nul autre ne le fait et le fera à notre place. C’est le sens du rassemblement du FORUM 18.

POUR MÉMOIRE. De l’utilité du front républicain. La Troisième République fut d’abord l’antichambre des prétentions monarchistes. Un symbole : ses deux premiers présidents, Adolphe Thiers puis le comte de Mac Mahon, étaient respectivement orléaniste et légitimiste. L’affaire Dreyfus donnera l’occasion de créer un clivage majeur, prompt à dessiner, au-delà de la division droite-gauche, le contour des valeurs de la République. Du côté de ceux qui les défendent, la communauté ne peut se fonder sur l’exclusion de l’Autre et sur la haine. Tous ceux qui veulent au contraire fonder négativement la communauté vont à l’encontre de ce consensus républicain historique… Deborah Gutermann-Jacquet. Lire la suite sur IDV.

SCALP. Rassembler depuis l’orientation lacanienne. La vivacité, l’énergie des SCALPS insuflent à l’INSTANT DE VOIR un esprit de combat. De Nantes, Clermont Ferrand, Marseille et Bordeaux, deux échos majeurs : 1) L’heure est au rassemblement. Répondent présents, intellectuels, artistes, politiques, citoyens, tous ceux qui « selon sa place et sa fonction, fait objection au discours tenu par le FN. Ils ont le goût de la parole et de la rencontre, se déplacent là où les gens sont et en témoignent. Ils affirment une détermination pour inventer l’action collective. Au cours de leur mandat, ils se confrontent souvent aux élus FN qui, dans les instances de décision, soit s’absentent, soit s’opposent systématiquement aux budgets alloués aux bibliothèques, à la culture, aux associations. Bref, ces élus sont des hommes et des femmes courageux – parfois menacés de mort –, qui ont les manches relevées. » Catherine Lacaze Paule depuis le SCALP de Bordeaux (extrait de l’article paru ce jour dans Lacan Quotidien).
2) Notre différence en matière politique. « Chacun/e des présents a pu entendre combien l’énonciation singulière, portée par l’orientation lacanienne, est une force à nulle autre pareille. Ce que nous faisons là pour préserver la civilisation, nul autre ne le fait, nous en sommes convaincus. » (Hervé Damase depuis le SCALP de Clermont Ferrand).

INSTANT DE VOIR. QUAND LA LOGIQUE PRIME SUR LA CONVICTION. Deux excellentes contributions. Sur l’abstention inavouée, le vote par inadvertance par JF Cottes (ce jour sur IDV) et sur le FN comme acte manqué dans la démocratie, (à paraître sur Lacan Quotidien) par Anaëlle Lebovits-Quenehen.

JOURNAL EXTIME DE JAM, 8ème livraison, sur INSTANT DE VOIR.

Ce jour, 10 avril, 18h.
Christiane Alberti

***

9 avril

DIX HUIT. Comme le 18H, mon fidèle compagnon du moment, 18 comme à la guerre, 18 comme l’appel de juin 40, comme le 18 Brumaire, comme les dix-huit années d’exil de Hugo, comme dix-huit ans de passion épistolaire entre Balzac et Madame Hanska, (moins sexy) comme le 18H de Playtex…
Mais today, toutes affaires cessantes, 18 c’est le 18 avril 2017Cap sur le forum 18 !

 

LE FORUM 18 CONTRE MARINE LE PEN
32 psychanalystes ont lancé le 13 mars dernier un Appel des psychanalystes, incitant la population à voter, et à voter dans tous les cas contre Marine Le Pen. Dans cet esprit, ils convoquent un Forum qui se tiendra le 18 avril à la Mutualité.
De nombreux acteurs du monde de la culture et des arts, et quelques personnalités politiques y participeront.  Manière de montrer qu’un front uni existe, rassemblant au moment du vote les républicains de tous bords contre les démons de l’extrême-droite.

FORUM DES PSYS. « Combien y aura-t-il de forums ? Nous ne le savons pas, mais ce que nous savons c’est que tout le monde se bat pour être au premier ! » Carole Dewambrechies-La Sagna.

AD HOC 18. Gil Caroz mobilise le ban et l’arrière ban des ACF : « Ce forum est à part. Le plus grand nombre de participants est attendu. Il nous renvoie à l’époque des grands Forums organisés par Jacques-Alain Miller au début des années 2000. C’était un moment fondateur, un événement constituant pour beaucoup de membres de notre communauté dont peut-être plusieurs d’entre vous. Qui sait ? Dans une dizaine d’années, peut-être parlera-t-on du moment actuel, comme d’un événement fondateur qui a marqué un nouvel engagement de la psychanalyse dans la politique. Défendre la démocratie revient aujourd’hui à défendre la psychanalyse. Faisons entendre le caractère exceptionnel de ce Forum dans notre champ et au-delà !  Un bruissement des ailes de l’histoire. J’y vais. » Gil Caroz.

L’INSTANT DE VOIR. L’impact des Forums. Pas moins de 4 textes en direct des SCALP. Chaque fois cela sonne l’alerte, la volonté de dire NON ! Sans doute la volonté est un des noms du désir décidé, en acte. Deux textes just Published. Deborah Gutermann-Jacquet et Susanne Hommel, la première nous dit l’histoire dont nous ne voulons pas et la seconde le crie car elle l’a vécu.
Lire L’INSTANT DE VOIR, pour ceux qui en auraient besoin, c’est éprouver pourquoi nous avons besoin de nous réunir, de nous sentir ensemble, des tout-seuls face à la montée de la haine, mais tous ensemble pour dire NON ! Ce sera le 18 Avril à Paris. Nous y serons. Dixit Laurent Dupont.

Ce jour, 9 avril, 18h.
Christiane Alberti 

***

8 avril

MASQUE TRAGIQUE, MASQUE COMIQUE. Souvenons-nous du texte mordant, féroce, drôle de Marx sur Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte. Comment il dissèque les tranches d’histoire. Hegel remarque quelque part que tous les grands faits et les grands personnages adviennent pour ainsi dire deux fois. Marx reprend cette formule en ajoutant ceci : « Il (Hegel) a oublié d’ajouter : la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce ». Alors, sommes-nous au cœur de cette répétition parodique ? Ecrire l’histoire du présent nécessite de nous reporter sur ces exemples où l’histoire prend de court. Où l’on a rien vu venir. Le 18H invite à se souvenir pour mieux s’armer.

POUR MEMOIRE. L’année 1934 s’ouvre sous de tristes auspices : outre la crise économique, les scandales politico-financiers se multiplient et cristallisent sur l’affaire Stavisky. Les ligues d’extrême droite s’agitent et, à la faveur de cette dénonciation de la république corrompue, investissent la rue. Les défilés virent à l’émeute, des barricades sont érigées, les ligues empruntant les codes de la gauche révolutionnaire. Les manifestations culminent le 6 février où un coup d’état est craint. Cette date fait ainsi anniversaire à l’extrême droite. C’est comme un rêve manqué de prise de pouvoir. Deux jours plus tard, les républicains lançaient une contre-offensive et s’unissaient. Les forces démocratiques qui ont vaincu à ce moment-là n’ont, certes, pas éradiqué le péril qui gangrénait toute l’Europe, mais elles ont permis l’avènement du Front populaire et la sauvegarde de la République jusqu’à la défaite de 40. Ce furent six ans de répit. Si la mobilisation d’aujourd’hui permet d’éviter le pire, les cinq ans à venir ne seront pas une douce parenthèse, mais gageons, un temps court et compté pour engager une lutte de fond. Déborah Gutermann-Jacquet.

SCALP.Libertés chéries, forum ce jour à Clermont Ferrand. Hervé Damase écrit chaque jour à ses collègues pour les mobiliser. Lisez donc son dernier billet. « Quelle mouche a bien pu piquer les psychanalystes pour les pousser à sortir de la réserve qui sied à leur(s) pratique(s) ? Le cabinet ne serait-il plus hermétique aux rumeurs du monde ? N’ont-ils pas d’autres chats à fouetter que de s’immiscer sur une scène qui ne serait pas leur ? Eh bien non, pas du tout, car la psychanalyse lacanienne, c’est l’éthique des conséquences, et que face à la catastrophe annoncée on ne reste pas les deux pieds dans le même sabot, on s’active, on alerte, on crie Au feu !, y a danger, ouvrez les yeux !!! Pourquoi ? En premier lieu pour prévenir les angoisses et les cauchemars à venir : se sentir coupable de ne pas avoir tenté l’impossible face aux reproches de son enfant…Ensuite, parce que l’Etat de droit, malgré tous les griefs que l’on peut lui adresser, c’est la garantie de pouvoir de circuler librement… y compris pour se rendre chez le psy… chez son charcutier aussi bien… ou pour aller au concert de Lady Gaga… Enfin, il faut l’avouer pour le déplorer, qui parmi les politiques alerte vraiment sur le danger qui court ? MLP a modelé son look, quitte à chanceler encore un peu, pour mieux tenter de conquérir les esprits ou de s’imposer par la force de ce qui la meut et dont elle ignore peut-être même l’existence… Le samedi 8 avril, précisément dans 4 jours, des voix s’élèveront pour dire non, je ne suis pas d’accord, alors je vote… pour qui je veux, oui, mais pas pour elle ! » Hervé Damase.

INSTANT DE VOIR. Philippe La Sagna nous invite à Vivre la république. Emmanuelle Borgnis Desbordes nous fait toucher « L’obscène » du discours du FN.
Jetez un œil au tract du jour et retrouvez sur post et riposte les échos de la bataille fantastique que la e-campagne et quelques autres guerriers du twitt ont mené hier contre l’abstention. En bref, malgré le beau temps, encore une belle excuse pour passer tout son WE devant son ordinateur, dixit Laurent Dupont.

LE JOURNAL EXTIME de JAMseptième livraison, est en ligne sur INSTANT DE VOIR. Il n’est pas arrivé seul, un texte très fort de François Leguil l’accompagne.

Ce jour 8 avril, 19H.
Christiane Alberti 

***

7 avril 

LES 24H ANTI-ABSTENTION.  #ArmeDuVote  #OnContinue. Jusqu’à minuit. Prochain rendez-vous vendredi 14/04.

ON LINE. « Aller là où sont les gens ». Ils sont désormais sur les réseaux sociaux (Facebook, MySpace, Twitter mais aussi bien d’autres réseaux) ; en utilisant leur vitalité, la campagne peut toucher rapidement des centaines d’internautes. Souvenez-vous, la leçon Obama. C’était en 2008. Il réussit la première campagne du XXIe siècle, avec la mobilisation off line des supporters recrutés on line. En un simple clic, on met un pied dans la campagne. L’outil principal, le site. Le secret de cette mobilisation qui avait réconcilié les Américains avec le vote : une cause, un médium. Soit.  La cause anti-FHAINE, L’INSTANT DE VOIR. On verra bien.

Tweets du jour. A lire sur Post et Riposte

SCALP.  Forum de Bordeaux ce 8 avril. Vivre la République. Avant-première : « La république est un régime où gouverne le peuple mais pas sans ses représentants et pas sans des médiations, des institutions. Ces médiations, ce sont donc les élus, mais aussi la presse et les médias, les musées, les associations, les films, les théâtres, les universités. La république c’est aussi tous ceux qui, chercheurs ou historiens, lui donnent une image, un présent, un passé et un futur. Et donc aussi les artistes, musiciens, comédiens, écrivains, avocats, humoristes, médecins et hommes politiques qui participent à rendre sa réalité vivante, qui font vivre la république. De même, elle ne peut exister sans le rejet du racisme et l’affirmation des droits de l’homme. La médiation fondamentale procède toujours de la possibilité de la parole libre et de la singularité. » (Philipe La Sagna) Lire la suite sur IdV.  Dernière minute. Jacques-Alain Miller prendra la parole aux alentours de 16h sous le titre « Logique de mes votes au 1eret au second tour de l’élection présidentielle ».

En direct de l’INSTANT DE VOIR. Avez-vous lu l’#Alerte ! de Cécile Favreau ? Vous devriez. Ça pulse et ça palpite, ce n’est pas sans émouvoir. Avez-vous vu, sur Twitter, la journée #ArmeDuVote ? Orchestrée de main de maitre, mais un maitre du désir, par Jean-François Cottes et son équipe de e-campagne. Ça a remué du monde, ça a fait bouger dans le landerneau, hors de notre champ, très loin, la résonnance continue encore, ça twitte et ça retwitte au-delà des frontières. Avez-vous lu le tract du jour ? Surprise. Dixit Laurent Dupont.

JOURNAL EXTIME DE JAM, 6ème livraison, en ligne depuis hier. Avez-vous vu le Who’s who du Forum du 18 avril à Paris ? Là encore, surprise. Prochaine livraison du JOURNAL EXTIME demain dans la matinée.

FORUM 18 AVRIL. Les inscriptions sont ouvertes ! En un seul clic ici.

***

6 avril

SAVE THE DATE! FORUM 18 AVRIL, de 19 à 23 hMaison de la Mutualité, 24, rue Saint-Victor, Paris 5e, au premier étage. Mobiliser l’opinion éclairée contre le vote FN à 5 jours du premier tour. Contre : le FN, Le Pen, l’extrême-droite, présente, passée, future, ici comme partout.
Inscription en ligne dès demain sur causefreudienne.org

DYSTOPIE. Certes le FN n’a pas le plus grand nombre d’élus, ni de militants. Il ne dispose pas non plus d’un imposant maillage national. Mais l’élection présidentielle est à part.

Car elle cristallise à une date donnée la rencontre d’un candidat et de ses électeurs. Au point que dans les dernières semaines précédant le suffrage, un changement de tendance peut tout emporter.
La résurgence de la pensée nationaliste dans de nombreux pays européens, aux déterminants multiples, est telle que jamais la victoire du repli identitaire n’a été aussi proche. Pour toucher le plus grand nombre, pour donner à voir et à faire entendre, l’historien François Durpaire a imaginé un récit de politique-fiction, La Présidente, sur les « cent jours de Marine Le Pen à l’Elysée ». Cette BD politique anticipe, de la manière la plus précise, en appliquant à la lettre le programme du FN, l’enchaînement des faits qui suivraient l’accession du FN au pouvoir. Contribution sur les pouvoirs ordinaires d’un Président, à verser à notre dossier ET SI ?

DEMAIN. Demain, 1ère journée de mobilisation générale « 24h contre l’abstention » sur les réseaux sociaux. Sur Twitter on se retrouve sur le hashtag #ArmeDuVoteNous convoquons le ban et l’arrière-ban des twittos de nos rangs pour un sursaut citoyen. Sur Facebook reprenons le même hashtag dans les posts. L’e-équipe de campagne et l’e-commission de l’ECF sont dans les starting-blocks.
Nous publierons les meilleures punch line dans la rubrique post et riposte. À vos claviers citoyens !

DÈS CE SOIRForums SCALP à Angers, Rennes, Nancy. Infos sur INSTANT DE VOIR.

DEPUIS HIER. EXTIME ÉDITION SPÉCIALE « 10 contre 1 », en ligne sur INSTANT DE VOIR.

#ArmeDuVote

Ce jour, 6 avril, 18h.
Christiane Alberti

***

5 avril

EXTIME ÉDITION SPÉCIALE

Portant sur le débat des Présidentielles d’hier soir et intitulé :

10 CONTRE UN

Sera en ligne sur INSTANT DE VOIR incessamment.

Ce jour, 5 avril, 18H.
Christiane Alberti

***

4 avril

Où en sommes-nous ? A trois semaines de l’échéance électorale. Pleinement engagés dans la campagne Anti-Le Pen lancée le 13 mars, 14000 signatures obtenues, arguments, débats, déployés jour après jour, mise en ligne d’un blog L’INSTANT DE VOIR qui s’enrichit quotidiennement, e-équipe de campagne pour twitter, poster, sur sites, blogs et réseaux sociaux, démarrage des forums SCALP.

Avançons. A commencer par mobiliser sur le vote exprimé lui-même. Le vote comme l’arme prioritaire contre MLP, l’abstention étant le plus grand danger. Cf. le Tract du jour.
Prenons une nouvelle initiative sur Twitter : LES 24H ARME DU VOTE.
Chaque vendredi, 7, 14 et 21 avril, d’ici au premier tour, créons l’évènement sur Twitter.  #ArmeDuVote.
Rendez-vous, vendredi matin 8h, #ArmeDuVote. D’ici là, préparons-nous pour affûter nos arguments.

Et si ?  Et si MLP était élue, qu’adviendrait-il ? Que pourrait faire MLP en 30 jours ? Il y a eu l’excellent article de Challenges sur ce point. Il y en a bien d’autres. Quels pouvoirs ordinaires et exceptionnels donne la Vème République au président ?

SCALP. Premiers échos de Nantes. « Après 3 heures non-stop du forum, l’auditoire était comme réveillé, ayant renoué avec un désir de démocratie, selon le mot de Florent Guénard, directeur de La Vie des idées », Éric Zuliani dixit.

MEDIA. Dans le 28 Minutes d’Arte hier soir, Rodolphe Burger explique pourquoi il a signé l’Appel des psychanalystes : « Pour moi c’est tout sauf Le PEN, D’ABORD. » À écouter ici.

DERNIERE MINUTE. Le JOURNAL EXTIME de Jam, livraison 5, vient d’arriver. Juste à temps avant le débat des 11 candidats ce soir.

À demain.

Ce jour, 4 avril, 18h.
Christiane Alberti

***

3 avril

ÉDITION SPÉCIALE APPEL DU MONDE DE LA CULTURE 

Ce jour, plus de deux cent personnalités du monde de la culture ont lancé un appel à faire barrage à MLP, lors des prochaines élections présidentielles et législatives. A lire sur Libe.fr. L’appel des psychanalystes apporte un soutien sans réserve à cette mobilisation et s’engage à la relayer. L’INSTANT DE VOIR entend dire avec tous ceux qui donnent de la voix, qu’il faut défendre la liberté de penser et de créer.

Bibliothèques sous influence. Dire ici la politique rétrograde, étriquée, identitaire, de repli monoculturel qui est actuellement menée dans les villes administrées par le FN. Leur politique culturelle vise à coup d’opérations de basse police, à instrumentaliser l’action culturelle à des fins idéologiques.
Les thèmes récurrents de la rhétorique du FN, son racisme, son antisémitisme, sa xénophobie, son obscurantisme, portent atteinte à l’essence même de l’art et de la création.  Et si l’on touche à la fine fleur de la culture, c’est la société elle-même qu’on assassine.

Ce que peut le théâtre, le cinéma, la chanson, la danse, la littérature, la musique, la peinture… Des mots et des actes. Anne-Lise Heimburger s’entretient avec André Wilms pour en témoigner, ici. Car en un sens, la poésie est inatteignable.

Au cœur brûlant de la campagne, prochaine livraison du JOURNAL EXTIME de JAM, très bientôt.

Dernière minute. Patrick Pelloux signe l’Appel des psychanalystes.

Ce jour, 3 avril, 18h, 14000 signatures.
Christiane Alberti

***

Le 2 avril

À QUOI BON ? À quoi bon aller voter ? nous oppose-t-on. Lassitude, désespoir, désenchantement ? Peu importe. C’est l’argument qui tue. Notre appel en faveur du vote exprimé contre MLP, ne trouve pas ses raisons dans un critère d’efficacité ou d’utilité ou d’espoir. Nous n’avons à ce jour aucune assurance que notre action aura un impact. C’est l’éthique de notre pratique qui prévaut à son départ. Elle nous conduit à nous mettre en mouvement et à faire ce que l’on estime devoir faire. Et dans la circonstance, faire ce que l’on doit NOW. D’autres voix s’élèvent dans les media, sur les réseaux sociaux, pour indiquer que le risque est grand que MLP soit élue « par inadvertance ». Nous ne voulons pas de MLP comme présidente et ce, parce nous l’avons décidé. Alors, mobilisons, autour de nous, au un par un, pour faire entendre que nous ne gagnerons pas le combat anti-Le Pen en laissant faire. L’expérience montre au contraire que la peste brune ne s’évite qu’en la combattant, en la discutant, en la nommant. Nous nous réjouissons d’ailleurs que nombre de médias deviennent de plus en plus combatifs, comme hier soir Laurent Ruquier dans ONPC avec Florian Philippot. L’INSTANT DE VOIR, toutes affaires cessantes, s’y emploie, jour après jour. Alertez le peuple français !

SCALP. À Nantes, forum-débat demain de 20h à 23h, on rallume les Lumières :  démocratie, éducation, art, pour répondre à la culture de la F-Haine. Invités : Florent Guénard, maître de conférences en philosophie morale et politique, directeur de La vie des idées ; Séverine Papot, directrice d’un centre socio-culturel, Gildas Salaün, conseiller municipal, délégué à la culture, Dr. Philippe David, gynécologue obstétricien, militant de l’éducation populaire ; Régis Perray, artiste, Christophe Rouxel, metteur en scène de théâtre.

À Angers, projection au cinéma Les 400 Coups du film de Wadjda Les fleurs bleues qui parle des persécutions d’un peintre par le régime polonais autoritaire de l’après-guerre. Forum-débat sur le risque d’une mutation de notre démocratie en dictature si MLP était élue. Invités : Gilles Chatenay (psychanalyste), Yves Jouan (poète) et Me Sublard (avocate).

L’INSTANT DE VOIR. En ce beau dimanche de printemps, vous propose d’aller vous promener. Évitez les giboulées de mars, baladez-vous sur le blog.  #Pasamos Marie Hélène Brousse nous livre une autre version du patriotisme, la seule qui compte, la sienne, singulière. Promenez-vous, dans les tracts du jour, les posts et ripostesLe JOURNAL EXTIME de JAM, bien sûr. Foreign office pour flâner avec nos amis de l’étranger, qu’ils nous disent comment ils voient les choses depuis là-bas. Ils s’inquiètent, nous aussi. L’abstention est notre ennemie commune.

SUR TWITTER. Message urgent aux abstentionnistes. Un vote blanc ou une absence de vote est un vote FN. Votez !

#JamaisMarine.

Ce jour, 2 avril, 18H
Christiane Alberti

***

1er avril

ILLUSION. Deux ans durant Valérie Igounet et Vincent Jarousseau (L’Illusion nationale) ont enquêté dans trois villes dirigées par le Front dit national : Hayange, Beaucaire et Hénin-Beaumont. Reportage en forme de roman-photo. Le constat est sans appel. LE FN vend du rêve, à coup de gestes de proximité, en suscitant la peur des migrants. A la prétention mensongère du FN de détenir la solution ou la vérité de ce réel qu’est le déplacement croissant et mondial de populations, les auteurs opposent : ILLUSION. Qui peut exclure en lisant ces témoignages que cette Illusion, devienne un jour nationale ?

SCALP. La nouvelle du Forum de Strasbourg vient de tomber. A l’Appel des psychanalystes contre le parti pris du rejet et de la haine, de nombreuses personnalités ont répondu présentes, parmi lesquelles Jean-Paul Costa, conseiller d’Etat honoraire, Jean-Marie Lehn, prix Nobel de chimie, Roland Recht, Professeur honoraire au Collège de France. (Actualité des SCALP)

FOREIGN OFFICE. Et que dit-on de cette élection à l’étranger ? N’hésitez pas à aller sur Foreign office, vous y lirez Elisa Alvarenga, qui nous écrit du Brésil, pour nous dire que par delà les océans, Le Pen angoisse. Alexandre Stevens dresse le fil de ce qui fait tâche d’huile pour nos voisins. Marcus Andre Viera du Brésil également nous alerte et s’alarme via les listes Pipol 8. Graciela Brodsky, d’Argentine, via Lacan Quotidien 643, nous enseigne sur la fissure et Anne Béraud, de Montréal, n’y va pas par quatre chemins – si loin, si près, elle sait pourquoi cette élection la concerne (ici)

JOURNAL EXTIME de JAM. La 4ème livraison est en ligne. Hâte de lire la 5ème. Demain.

Et l’INSTANT DE VOIR, le tract du jour.

#AppelPsychanalystes2017
#antiFN
#antiFa #nopasaran

Ce jour, 1er avril, 18H
Christiane Alberti

***

31 mars 2017

FN : DANGER ! Vous connaissez sans doute le film de Lucas Belvaux Chez nous, le film boycotté par le front national pour sa pertinence et véracité. L’équipe du film organise partout en France des projections-débats afin d’échanger avec les spectateurs qui sont dans l’interrogation sur les dangers du FN. Nous avons eu l’heureuse surprise d’être contactés par l’équipe de production du film qui a repéré notre mouvement autour de l’Appel à partir de notre présence sur Twitter. Proposition nous est faite de prendre part aux débats qui suivront la projection du film, avec plusieurs intervenants notamment des associations comme SOS racisme ou la LICRA. C’est avec joie et une grande satisfaction que nous accueillons cette invitation, et nous vous tiendrons au courant des initiatives à venir. Lire à ce sujet l’entretien avec Lucas Belvaux réalisé par Y. Depelsenaire et P. Hellebois pour Lacan Quotidien ici.

TWITTOS ANTI- LE PEN. Une e-équipe de campagne animée par J.-F. Cottes est sur le pied de guerre pour glaner sur l’Internet, dans les réseaux sociaux, tout ce qui peut servir notre cause. C’est-à-dire ? Deux axes sont prioritaires.

  1. Celui de la lutte contre l’extrême droite. Nous visons en priorité ce qui est spécifique au FN et à MLP : l’ancrage et les racines fascisantes, l’exacerbation de la haine, de la xénophobie, les relents d’antisémitisme, de racisme, le pousse-à-l’affrontement, la manipulation de la peur, etc.
  2. L’appel au vote, au suffrage exprimé : pas d’abstention, pas de vote nul, pas de vote blanc. L’élection présidentielle se gagne au pourcentage, au nombre relatif de voix, pas au nombre absolu. Il y a peu de chances que notre campagne détourne des électeurs frontistes de leur vote. L’enjeu est pour nous de contribuer à la mobilisation citoyenne, démocratique. L’enjeu est de faire baisser l’abstention. Lire POST ET RIPOSTE.

 

BLEU-BRUN. A Toulouse, nos amis luttent contre le daltonisme électif qui repeint le brun en bleu. Et pour le faire entendre un Forum #STOP FHAINE contre la candidate de l’obscène se prépare. Il se déroulera salle Osète le mardi 18 avril à partir de 20 h.
« Lieu de parole, le Forum entend dire avec ceux qui donneront de la voix :  nous avons les yeux grands ouverts et que Marion Anne Perrine Le Pen dite Marine ne nous fera pas voir l’enfer en bleu et blond. » DixitFrancis Ratier.

Quatrième livraison du JOURNAL EXTIME de Jam. Elle sera en ligne demain matin 8h.

#OnNePourraPasDireQuOnNeSavaitPas

Ce jour, 31 mars, 18h.
Christiane Alberti

***

30 mars 2017

Pas d’abstention. Pas de vote blanc. L’Appel du 13 mars visant en tout premier lieu à mobiliser la société civile pour un vote contre, trouve à être relayé, argumenté par d’autres voix, d’autres lieux. Citons notamment l’article paru le 28.03 dans Libération « Une faille de taille » qui donne à lire comment l’élection de MLP est possible – en fonction de l’abstention qui s’annonce forte.

PRESSE. Dans une tribune parue dans Le Monde.fr du 29.03, Marie-Hélène Brousse analyse les ressorts du discours d’extrême droite : la peur et la haine de la démocratie : « La peur et la haine, ressorts du discours d’extrême droite ».

SCALP. C’est à Choisy-le-Roi que s’est ouvert hier le bal : « La psychanalyse a fait ce qu’elle sait faire, soutenue par le corps de ceux qui prennent la parole en acte, elle interprète l’instant », Laurent Dupont dixit. À lire sur le Blog.

À Marseille, on vient d’apprendre que le Forum du samedi 8 avril durera 4h30 et intégrera, pendant une heure, le débat entre des politiques : Michel Amiel, sénateur (membre de la commission des affaires sociales), maire des Pennes-Mirabeau ; David Cormand, secrétaire national d’Europe Écologie Les Verts ; Alain Hayot, ancien vice-président du Conseil régional PACA, délégué national à la culture du PCF ; Patrick Mennucci, député (membre de la commission des lois).

LE JOURNAL EXTIME DE JAM ( 3ème livraison) sera en ligne dans la soirée.

Ne pas manquer le tract du jour !

Ce jour, 30 mars, 18h.
Christiane Alberti

***

29 mars 2017

Les effets de l’Appel du 13 mars s’étendent. More and More.

– Accélération depuis hier du rythme journalier des signatures de l’Appel. Depuis la mise en ligne de L’INSTANT DE VOIR, cet Appel a été porté à la connaissance des 20000 signataires qui s’étaient mobilisés contre le projet Fasquelles d’interdiction de la psychanalyse auprès des autistes.

– On nous écrit chaque jour pour nous remercier de cette initiative. L’INSTANT DE VOIR publiera-t-il ces lettres ? Maybe.

– Une vigoureuse pétition, articulée et fervente en faveur de la psychanalyse intitulée : « POUR LA PSYCHANALYSE », à l’adresse de l’ensemble des candidats à la présidentielle, vient d’être mise en ligne à l’initiative de collègues analystes réunis par Patrick Landman (dirigeant du groupe STOP DSM), un des 32 promoteurs de L’APPEL DES PSYCHANALYSTE, qu’il complète utilement.

– Ce mercredi 29 mars de 19H à 22H, aura lieu un FORUM – DEBAT A CHOISY LE ROI, sous le titre : « Pourquoi les psychanalystes appellent à voter contre MLP ». Mireille Battut de l’association de parents d’autistes « La Main à l’Oreille » a accepté d’y participer.

– Le vendredi 21 avril, un FORUM SCALP se tiendra à Lille (à l’ISA au 48 bd Vauban) de 19H à 22H. Marine Tondelier, auteur de l’ouvrage Nouvelles du front, et élue d’opposition (EELV) d’Hénin-Beaumont a accepté d’y participer. Lucie Pastureau, photographe, a accepté d’y participer également.

– Le lundi 3 Avril de 20H à 23H, un FORUM SCALP se tiendra à Nantes, sous le titre « Contre la culture de la haine – Démocratie, art, éducation ». Florent Guénard, professeur de philosophie et Christophe Roussel, metteur en scène, ont accepté d’y participer.

Deuxième livraison du JOURNAL EXTIME de Jam, aujourd’hui.

Ce jour, 29 mars, 21h.

#OnContinue.
Christiane Alberti

***

28 mars 2017

L’INSTANT DE VOIR. L’Appel des psychanalystes a un blog, depuis hier, 20h : nouvel outil au service de la campagne. Reflet et animateur.

JOURNAL EXTIME. Jacques-Alain Miller continue à ouvrir sa voie.

SCALP. La préparation des SCALP s’intensifie. Dates, lieux, titres sont arrêtés à Paris, Nantes, Angers, Rennes, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lille, Marseille, Toulouse ; à suivre sur https://scalpsite.wordpress.com.
Quels en sont les premiers échos ? Les invitations à l’adresse de personnalités de la vie civile ou politique rencontrent un accueil très favorable qui est à relever. Mais il y a plus : que des psychanalystes prennent à leur charge l’initiative et l’organisation de débats publics sur cette dimension cruciale du présent débat électoral est partout salué en tant que tel. Les candidats sont tellement obnubilés par leur positionnement de politique partisane qu’ils en oublient, ou qu’ils ne voient plus l’urgence qu’il y a à combattre le FN. Alors que cent Scalp…

Ce jour, 28 mars, 23h, 13000 signataires.
Christiane Alberti

***

27 mars 2017

L’INSTANT DE VOIR

https://scalpsite.wordpress.com

Ce jour, 27 mars, 20h.
Christiane Alberti

***

26 mars 2017

Demain matin primera hora, L’INSTANT DE VOIR

Ce jour, 26 mars, minuit

24 mars 2017

L’Appel des psychanalystes à voter contre LE PEN est un APPEL : alerter, mobiliser, faire savoir, convoquer, rassembler, lancer un mouvement.

Aujourd’hui la campagne entourant cet Appel prend un tour nouveau. Dans les régions, la mise en œuvre d’une Série de Conversations Anti-Le Pen suscite contacts, échanges, connections avec d’autres réseaux, amis des libertés. Ces relais, nombreux, donnent à notre Appel une autre dimension, des formes renouvelées, des media inventifs. Toutes les initiatives seront accueillies. Toutes les surprises bienvenues.

Chacun se hâte et se décide.

Just published. Sur Mediapart : Huit réflexions de Jacques-Alain Miller sous le titre « Jam-session de l’actu ». Sur le site de La Règle du Jeu : « La querelle du Votutile » par Jam.

SCALP. En Ile de France – ACF Ile-de-France, Envers de Paris, UFORCA-Paris Ile-de-France organisent un Forum express le mercredi 29 mars de 19h à 22h à Choisy le Roi, sous le titre : Pourquoi les psychanalystes appellent à voter contre MLP – La ritournelle menaçante de MLP au nom du bien public.

#OnNePourraPasDireQuOnNeSavaitPas

C. Alberti

***

23 mars 2017

31. C’est le nombre de jours qui nous sépare du premier tour de l’élection présidentielle. L’Appel rencontre son public. On nous écrit. On débat. On argumente. On tweete et retweete. Bref, nous sommes en campagne.

5. Cinq minutes. C’est la durée du Journal de la culture de l’excellente Zoé Sfez dans la Matinale de France culture. Ce matin, Christiane Alberti intervenait sur l’Appel des psychanalystes. En suivant, Nicolas Lebourg, historien spécialiste de l’extrême-droite, a clairement avancé qu’un Appel anti-Le Pen serait certainement efficace pour remobiliser l’électorat. Son impact serait assurément de réveiller les réflexes antifascistes, dans un contexte de la banalisation du FN. Écouter le podcast de l’émission.

8. Huit réflexions de Jacques-Alain Miller sont parues sur son blog du Club Mediapart ce matin. L’accès des blogs est réservé aux abonnés de cette publication. J.-A. Miller attend de savoir si la rédaction a ou non l’intention d’en ouvrir l’accès au public en le plaçant sur la page d’accueil, comme ce fut fait pour son texté précédent, intitulé « La Querelle du Votutile » ». La diffusion par Lacan Quotidien n’interviendra que dans un second temps.

SCALP. Réunion publique à Bordeaux Le samedi 8 avril à l’Hôtel Ibis Mériadeck, 14 à 18h. Entrée 15 €. « Vivre la République ». Appel des psychanalystes contre l’extrême.

# On continue.
C. Alberti

***

23 mars 2017

Nul ne peut exclure que M. Le Pen soit au second tour. Si elle emporte les élections, elle aura les pouvoirs que lui octroie la Constitution de la Vème République. Lire à ce sujet l’article très instructif paru dans Challenges sur l’article 16 de la constitution. Avis à ceux qui pensent qu’une fois élue, elle ne pourra pas gouverner.
A en juger par l’écho que notre Appel rencontre dans l’opinion éclairée, dans les media, l’enjeu est bien réel.
Lacan Quotidien fera paraître ce soir une « JAM-session de l’actu » écrite par J-A Miller.
Demain matin, l’Appel des psychanalystes sera présent dans la matinale de France culture. Christiane Alberti sera interviewée par Zoé Sfez.
SCALP. Un forum aura lieu à Clermont Ferrand le 8 avril.
Ce soir, 22 mars, 18h, 12000 signatures.
More coming soon…
C. Alberti…….

**********

21 mars 2017

Appelons un chat un chat ! Le Front national n’est pas seulement un parti populiste qui exploite la misère et l’insatisfaction. Il est un vrai parti d’extrême droite et fascisant, dans la tradition des années 30. Il doit être combattu au nom des valeurs républicaines et démocratiques. M. Le Pen avance masquée. A nous de jouer pour le faire savoir.
Le premier débat des présidentielles a eu lieu hier soir. Lire à ce sujet le commentaire à chaud de Jacques-Alain Miller (paru ce jour dans Lacan Quotidien).

SCALP. Les premiers forums sont sur pied. Chacun, his own way. Chacun son format, chacun ses signifiants.
A Marseille, le 8 avril

image-003

A Rennes, le 6 avril. L’Appel des psychanalystes : éthique des conséquences.
A Lyon, un forum scalp est en préparation.

Nouveaux soutiens. De Strasbourg à Varsovie. Heinz Wismann, Pawel Dybel.

Ce jour, 21 mars, 18h, 11700 signatures.
Une après l’autre, elles gagnent du terrain.

Christiane Alberti

Publicités