Restons éveillés, par Christine Maugin

20h dimanche. L’annonce tombe : le deuxième tour sera celui de Macron vs MLP. Mon sang ne fait qu’un tour. Elle est au deuxième tour. Nous n’en avons pas fini. Nous n’avons pas réussi à la barrer dès le premier tour.

Je surveille sur twitter tous les appels au vote Macron. Je les RT. J’avais tellement espéré qu’elle ne soit pas au deuxième tour. J’avais osé espérer qu’elle serait « coiffée au poteau ». Mais non, elle est encore en course…

Le combat n’est pas fini et tant que nous sommes debout, il ne le sera pas.

J’étais de ceux en 2002 qui ont voté Chirac face au père Le Pen, je serai de ceux qui voteront Macron le 7. Pas d’état d’âme, pas de quartier pour MLP !

Dès lundi, beaucoup d’abstentions prévues. Et Mélenchon qui n’exhorte pas ces troupes au report de voix.

Beaucoup, trop, croient que « c’est plié, Macron l’emportera ». Et bien moi, je ne le croirai que le 7 mai, lors de l’annonce. Pas avant. Rien n’est joué. On ne peut pas se rendormir. Nous devons voter Macron au deuxième tour, assurés de notre geste pour la démocratie, contre la haine.

Et d’ailleurs, même si Macron l’emporte ce second tour, ne pas se rendormir ! Rester en éveil, rester dans l’action pour que le FN ne détruise pas la démocratie. Pour que nous puissions rester libre de nos choix.  Dans cinq ans, la partie se rejouera. Elle, armée de sa haine ne cédera pas, comme je l’entends encore résonner de la voix de BHL au forum du 18. Avant que la partie ne s’achève, se poser la question : comment un telle haine a pu se banaliser ? Qu’indique cette banalisation ? Qu’avons nous à en lire ?

 

Publicités
Cet article a été publié dans ALERTE, Just published. Ajoutez ce permalien à vos favoris.