« The Young President of France » par Jacques-Alain Miller

Article publié dans Lacan Quotidien 671

« La Ville dont le prince est un enfant » fut l’un des plus grands succès de Montherlant au théâtre. Une sombre histoire d’amitiés particulières de style pédophilique dans un collège de curés, qui se conclut par le renvoi de l’adolescent, supposé corrupteur du cadet. Authentique : l’histoire était arrivée au jeune Montherlant. De très beaux passages d’une haute élévation morale homosexuelle. Montherlant dédia l’œuvre à un curé de campagne. Il espérait, disait-il, avoir servi la « vérité catholique ». On devrait remonter cela aujourd’hui.

Je songeais à ce titre au moment de chercher celui de ce papier. Notre prince ne sera pas un enfant, mais un homme jeune. Enfin ! J’en avais assez que les Américains affichent la jeunesse de leurs présidents alors que la France était sur la voie du Vatican : avant de confier les rênes du pouvoir à un quidam, attendre que son petit pipi soit mort pour la jouissance. Un seul cri : « Tout le pouvoir, non aux Soviets, mais à l’impuissance ! » A peine Hollande fut-il photographié sur son destrier allant retrouver sa belle qu’il perdit avec sa crédibilité l’essentiel du pouvoir d’État.»

Depuis le Viagra, l’impuissance n’est plus ce qu’elle était. Heureusement ! (c’est un homme de 72 ans qui parle). Mais enfin, installer sur le trône un poulain frémissant de saillir tel que paraissait être un Obama ou un Justin Trudeau, ce n’était pas pour les Français d’aujourd’hui.

La vieillesse bénéficie en Chine d’une plus-value exceptionnelle. Le culte des ancêtres y remonte à l’antiquité. Il est enraciné dans le taoïsme. Il est présent par des rites dans toutes les familles. On croyait donc les Chinois abonnés à la gérontocratie, condamnés à être dirigés par des vieillards cacochymes. Or, en 2013 qui leur système baroque communisto-capitaliste a-t-il placé à sa tête ? Un solide sexagénaire encore vert, marié en secondes noces à une chanteuse sexy, par ailleurs major général dans l’Armée populaire de libération, où elle s’est engagée à l’âge de 18 ans. Les femmes non plus ne sont plus ce qu’elles étaient.

Là, j’exulte. Alors que les États-Unis se traînent le plus vieux président jamais élu dans l’histoire du pays, dont le gâtisme est tous les jours plus évident, le New York Times, qui est tout de même le meilleur quotidien du monde, n’est-ce pas ? se verra un jour obligé d’imprimer : « The Young President of France ».

Bien entendu, ils trouveront autre chose pour témoigner à leurs fidèles alliés français leur mépris d’hegemon.

Cet article a été publié dans Jacques-Alain Miller, Just published, Lacan Quotidien, SPECIAL MACRON. Ajoutez ce permalien à vos favoris.