JOURNAL EXTIME (10)

LE JOURNAL EXTIME DE JACQUES-ALAIN MILLER

DIXIÈME LIVRAISON

JEUDI 13 AVRIL, 20:00

Ma journée a été entièrement consacrée à Maria de França, de la RdJ, et au programme du FORUM 18 de mardi prochain. Je n’ai été distrait de cet attachant travail-divertissement que le temps de me rendre chez mon cardiologue pour l’examen périodique qui, m’a dit mon jeune frère, s’impose à nos âges. Résultats : 1) électro excellent, comme d’habitude ; 2) mon cardiologue interviendra le dernier au FORUM 18.

Photos illustrant ce numéro

La première, ici en haut de page, a été retrouvée par le magazine Closer: c’est NKM jeune. Au moment de boucler, je n’ai pas toujours pas obtenu de réponse ferme et définitive du secrétariat de l’intéressée, en dépit de nombreux coups de téléphone, et de trois bandes de répondeur remplies de mes objurgations. Je prie Mme Olivia Laurent Joye de ne pas me faire lanterner davantage. Dîtes-moi oui, dîtes-moi non, mais que ce soit avant ce samedi midi (12 :00). Après, Maria et moi offrirons la place réservée pour NKM à une activiste de l’Appel de la culture et des arts, la jeune actrice Anne-Lise Heimburger, prévue pour intervenir au FORUM 28.

Seconde photo, en fin de numéro : Aurélie Filippetti à grands pas. Nous n’avons pas réussi à joindre aujourd’hui la porte-parole de Benoît Hamon qui nous avait assurés quelques jours auparavant de son soutien au projet de Forum. Elle était, nous a-t-on dit, en campagne dans sa circonscription de Moselle. Nous espérons que cet espoir de la gauche voudra bien nous confirmer sa participation. Aurélie est normalienne et agrégée de lettres classiques, l’un d’entre nous est normalien et agrégé de philosophie, avec le goût des lettres classiques, nous sommes faits pour nous entendre.

 

GOUTTE A GOUTTE, DES MORSURES DE SERPENT

par Suzanne Hommel

J’allume la télévision. Marine Le Pen parle, et les hurlements d’Adolf Hitler que j’ai entendus petite fille me reviennent.

Ce n’est pas la même voix, mais cela m’évoque le même vacarme qui résonnait dans les paroles de Hitler que j’entendais dans les vieux postes de radio en bois, le haut-parleur couvert d’un tissu marron. 

Des voix

La voix de Hitler vociférait, hurlait. La voix de Marine Le Pen est différente. Elle ne connaît pas de modulation, pas de rythme, pas de musique. Elle est linéaire, métallique, pas de tremblement, pas d’hésitation. Ce n’est pas une voix objet (a), une voix cause de désir. Elle ne cause pas le désir, elle le couvre, interdit la pensée, appelle plutôt à la jouissance. C’est un instrument du Surmoi qui dit : « Jouis ! » Lacan l’a formulé dans son Séminaire Encore : « Rien ne force personne à jouir, sauf le surmoi. Le surmoi, c’est l’impératif de la jouissance – Jouis ! »

Le visage de Marine, le visage de Trump, le visage de Geert Wilders, la race pure, le blond aux yeux bleus, ceux dont Hitler voulait peupler la terre, le monde. Ce visage est donc en train de gagner. 

Des dieux obscurs

Je me souviens d’une séance d’analyse en 1997. Comme quelques autres membres de l’École de la Cause freudienne, j’avais pris un samedi matin le train pour Strasbourg afin de participer à une manifestation contre la tenue du Congrès du Front National, dont le président était le père de Marine, Jean-Marie Le Pen.

Au retour de Strasbourg, j’ai dit en séance : « En 1945, quand Hitler a perdu…. »  Dans le silence épais de l’analyste, j’ai entendu un questionnement, un doute, et j’ai dit : « Il n’a pas perdu, il est en train de gagner. »

Que deviendrait la pratique psychanalytique si Marine Le Pen gagnait ? Et le traitement des autistes, et toutes les personnes autres, les artistes, les poètes ? La langue serait appauvrie comme elle l’était pendant le nazisme, comme Victor Klemperer l’a si bien écrit dans son journal de 24 volumes et son livre LTI, « Lingua Tertii Imperii, La langue du Troisième Reich », publié en 1947. Il a démontré comment les nazis ont modifié peu à peu la langue allemande en vue d’inculquer aux Allemands les idées nazies. Marine Le Pen et ses sbires feraient, même font déjà la même chose. Sournoisement, goutte à goutte, des morsures de serpent injecteraient du venin dans le trésor de signifiants. En fait, ceci a déjà lieu.

Elle le fait déjà dans ses discours mensongers qu’elle présente comme LA VÉRITÉ et qui sont un tissu d’inventions destructrices, meurtrières du désir. Sa visée est de nous empêcher de penser, elle veut obtenir que nous soyons fascinés par les dieux obscurs, comme Lacan le dit dans Les Quatre Concepts fondamentaux de la psychanalyse.

Je suis née en Allemagne en 1938. On m’a souvent reproché de trop parler de l’époque du nazisme. Parfois je me le suis reprochée aussi. Mais cette fois-ci il faut que je dise ce que la victoire de Marine annonce.

À ce moment de l’histoire, les psychanalystes ont le devoir éthique d’intervenir à chaque instant de la vie. Dans leur fonction d’analyste, leur tâche est de maintenir éveillé le désir de ceux qui viennent lui parler, mais aussi de tous les citoyens.

Et si on perdait son travail parce que l’on se marie avec un Juif ou une Juive, avec un homme ou une femme de religion islamique ? Si un chef de service dans un hôpital devait quitter la France ! Et si certains citoyens devaient porter un insigne indiquant leur religion ?

La peur rôderait partout.

Il est nécessaire de dire NON.

Situé entre le Capitole et le Colisée, le Forum Romain est un vaste espace regroupant de nombreuses ruines de l’époque romaine. Nous vous conseillons de débuter la visite depuis le Capitole, ce qui vous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur les ruines et d’en mieux discerner les contours (extrait de Wikipédia).

FORUM 18

Maison de la Mutualité le mardi 18 avril,

de 19h précises à 1h du matin

NON-STOP

***

Séquence 1

Bernard-Henri Lévy

rard Larcher, président du Sénat (sous réserve)

Danielle Simonnet, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon

Jean-Christophe Cambadélis, chef du Parti socialiste

Maître Christian Charrière-Bournazel

Séquence 2

Nathalie Kosciusko-Morizet (sous réserve)

Monique Canto-Sperber

Aurélie Filippetti (sous réserve)

Maître Caroline Mécary

Caroline Fourest

Séquence 3

Arnold Munnich

Jean-Claude Milner

Mohamed Sifaoui

Dominique Sopo

Maurice Szafran

Séquence 4

Jack Lang

Georges-Marc Benamou

Gérard Miller

Raphaël Glucksmann

Serge Hefez

Séquence 5

Yann Moix

gis Jauffret

Fernando Arrabal

Luc Boltanski

Nicolas Bourriaud

 Séquence 6

Agnès Varda (sous réserve)

Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation Jean-Jaurès

Et pour clore ce Forum,

le Dr Richard Prasquier, président d’honneur du CRIF, évoquera

« Le jour où j’ai serré la main de Marine le Pen »

 

LE FORUM DU 18 AVRIL

C’EST DE 19H À 1H DU MATIN

NON-STOP

A LA MUTUALITÉ  24 RUE ST VICTOR PARIS 5e

 

On peut s’inscrire EN UN SEUL CLIC ICI 

(https://www.weezevent.com/forum-18-avril)

Paiement uniquement par carte de crédit.

Pas de paiement par chèque ou virement.

Une fois votre inscription confirmée, il vous sera proposé d’imprimer votre billet. Ne manquez pas de le faire, car seul ce billet avec le code barre vous donnera accès à la salle.

EN SAVOIR PLUS (http://www.causefreudienne.net/event/scalp-paris-01/)

 

Publicités
Cet article a été publié dans JOURNAL EXTIME, Just published. Ajoutez ce permalien à vos favoris.