SCALP -Un retour du Forum Scalp de Rennes d’hier soir, par Jean-Noël Donnart

Chère Christiane Alberti,

Un retour du Forum Scalp de Rennes d’hier soir.

Notre pari a été gagné je crois : une salle comble (150 personnes),  au-delà de notre public habituel, un forum mené tambour battant : 4 séquences, 19 intervenants pour des flèches efficaces, donnant l’occasion à chacun de repartir avec des arguments.

Outre les membres de l’ECF et ACF très mobilisés, nous avions comme invités : un médecin généticien (le docteur Pasquier), un géographe (Hervé Regnauld) et un magistrat (Ollivier Joulin, du syndicat de la magistrature) qui ont pris la parole de manière très percutante et engagée. Jean-Claude Maleval a donné l’orientation au départ (à partir de son texte paru dans LQ) entre la pente sacrificielle du « c’est perdu d’avance » façon héros tragiques et ses conséquences morbides et d’autres positions contrant l’effet de déliaison de la pulsion de mort.  Pierre-Gilles Gueguen a conclu sur l’éthique des conséquences à distinguer de celle des intentions. Les 4 séquences étaient ponctuées de questions et réactions : Nous ne sommes plus à l’époque du vote dissimulé et honteux, comment parler à la jeunesse et contourner l’ironie généralisée, comment contrer le discours invasif sur le net… Sophie Marret-Maleval a souligné pertinemment l’importance des forums pour pouvoir faire front contre ce qui dépasse toute argumentation : l’énonciation retorse de MLP et de ses sbires, soit : discuter à plusieurs, publiquement, viser le bien-dire, démonter le piège des arguments tordus et simplistes, des mots « toxiques ». Chacun à Rennes hier soir y a été sensible je crois, et nous avons pu faire entendre, via Victor Klemperer, que MLP « gagne avec la langue son moyen de propagande le plus puissant, le plus public et le plus secret. » (Victor Klemperer, LTI, la langue du IIIe Reich, Albin Michel, 1996, p.40-41). Soulignons « le plus secret » : Ce dernier a été dénoncé, articulé et mis à ciel ouvert, de 19 façons, hier soir à Rennes. Les meilleurs moments ont été filmés, nous préparons ce qui pourrait en être diffusé.

Des retours, déjà : « ça donne des arguments pour penser » et des indécis d’hier ne le sont plus. Aussi : « ils sont tous un peu des poètes », laisse entendre ce qui des nuances de la langue est passé publiquement. « Cela faisait beaucoup de bien » : le corps était aussi de la partie.

Ce forum a resserré les liens de notre communauté, permis de nouveaux contacts, et souligné un effort que nous avons certainement à poursuivre à Rennes : développer de manière plus accentuée nos contacts avec la « société civile », le monde de la culture, de la justice et de l’éducation, les politiques aussi. On va s’y atteler. Une question du public :  d’autres forums sont-ils à prévoir entre les deux tours ? l’ECF/ACF a créé un désir de parler, de bien dire et de débattre.

Bien à vous

Jean-Noël Donnart,pour le bureau de Rennes de l’ACF-VLB

Cet article a été publié dans Just published, SCALP. Ajoutez ce permalien à vos favoris.