Francesca Biagi Chai nous écrit

Au moment où je relis le texte préparé pour le forum de Choisy le Roi , Florian Filippot passe à France 2 dans l’émission de Laurent Ruquier « on n’est pas couché » Je n’en croyais pas mes oreilles. Interrogé sur ce que Marine Le Pen et Lui ou l’inverse, tant il disait sans cesse « je », feraient concernant l’Aide Médicale d’Etat qui ouvre le droit aux soins gratuits pour les personnes en situation précaire d’exclusion, sans papiers, « Elle sera abolie » dit-il et c’est en effet ce que l’on retrouve au numéro 71 des propositions du FN. L’ambiance sur le plateau est à la générosité, ces gens qui sont là vont-ils rester sans soins ? Je passe sur les rumeurs au sujet des maladies qui se propagent et qui sont le fond de la propagande anti migrants. Quelques questions l’invitent à en dire plus. Il bafouille, « Et bien oui, elle sera attribuée en cas de besoin enfin surtout ce seront les médecins qui choisiront « Ils décideront de qui peut la recevoir ou pas ». C’est la structure même de la surveillance généralisée à coût zéro, l’établissement d’intermédiaires personnalisés entre le peuple et l’Etat. Une distribution de petits pouvoirs où chacun est comptable de l’autre, tandis que le médecin choisit les prétendants à la AME, l’état choisit les médecins. On se souvient de Donald Sutherland interprétant merveilleusement le rôle du métayer, cette toute nouvelle classe mise en lumière dans le film 1900, novecento de Bernardo Bertolucci.
Bien à vous
Francesca

Cet article a été publié dans ALERTE, Just published. Ajoutez ce permalien à vos favoris.